Tanitnews

Après sa victoire, Trump se prépare et rencontre Obama


Hillary Clinton a terminé son allocution avec un message pour les petites filles et les femmes, dont elle a été fière d'être la candidate.

Pour le camp démocrate, si l'on savait que la victoire ne serait pas facile, elle semblait néanmoins parfaitement atteignable.

À plusieurs reprises, Donald Trump s'en est violemment pris à la présidente de la Fed, la démocrate Janet Yellen, en l'accusant d'alimenter une "énorme et horrible bulle financière" en maintenant artificiellement les taux d'intérêt proches de zéro. Le New York Times donnait plus de 80% de chances à Hillary Clinton de l'emporter. Vers 23h30, le couperet tombe: la candidate démocrate s'incline avec 42,3% des voix, contre 51,7% pour son rival républicain.

La chancelière allemande Angela Merkel a notamment averti Donald Trump qu'une future "coopération étroite" entre leurs deux pays devrait se fonder sur les valeurs communes démocratiques.

Déjà hier soir, à mesure que les résultats du vote confirmaient l'avance du candidat Trump, les marchés asiatiques se sont mis à enregistrer des reculs de plus de 2 %, les contrats à terme sur les actions américaines ont chuté de 4 %, tout comme le peso mexicain et le dollar canadien. "Nous souhaitons tous son succès pour rassembler et diriger les Américains", avait dit plus tôt Barack Obama, sans cacher qu'il avait, avec l'ancien animateur de télé-réalité, des "divergences très significatives". Un État décisif pour la course à la Maison-Blanche, mais également un État très symbolique puisqu'il a désigné le président lors des treize précédents scrutins.

Dès lors, les choses s'accélèrent. Se cachant le visage pour pleurer, sous un linceul, attouchée par Donald Trump ou encore effrayée, le symbole de la liberté aux Etats-Unis vacille. Cette victoire qui lui rapporte vingt-neuf grands électeurs supplémentaires le rapproche encore un petit peu plus de la Maison-Blanche. Énorme victoire. Merci la Floride!

Mme Clinton a déclaré que cette campagne a été "un des plus grands honneurs" de sa vie.

Pays-Bas et Belgique se quittent bons amis — Amical
Jaansen (38e) a ouvert la marque, sur penalty, pour les hommes de Danny Blind . Mais les Diables rouges n'ont pas lâché.

Il est désormais trop tard pour se lamenter. C'est comme ça que ce pays est allé de l'avant depuis 240 ans. Les États du Nord, en proie au chômage depuis la désertion des industries, ont largement participé à sa victoire.

L'ancienne secrétaire d'Etat a estimé que les résultats de l'élection témoignaient d'un pays extrêmement divisé, mais que le verdict des électeurs était sans appel. Nous avons passé ses propositions au crible.

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a lui rappelé à Donald Trump que "le Japon et les Etats-Unis sont des alliés inébranlables", notant que "la stabilité de la région Asie-Pacifique, qui est la force vive de l'économie mondiale, apporte paix et prospérité aux Etats-Unis".

Inutile de dire que l'avènement au pouvoir de Donald Trump est une catastrophe pour les États-Unis et l'ensemble du monde.

Seul salut possible pour la gauche: le rassemblement. Sa prochaine réunion à la mi-décembre sera guettée avec fébrilité par les marchés et avec attention par celui qui succèdera officiellement à Barack Obama le 20 janvier. La réunion entre le 44e président des Etats-Unis et son successeur, élu mardi contre Hillary Clinton, débutera à 11H00 (17H00 en Belgique) et sera suivie de brefs commentaires à la presse, a précisé l'exécutif américain. Sur Twitter, des partisans et soutiens de Donald Trump ont abondé dans ce sens.

S'exprimant pour la première fois après la défaite de Hillary Clinton, qu'il espérait voir lui succéder, le démocrate a affirmé ce mercredi 9 novembre que l'Amérique entière souhaitait le "succès" de Donald Trump et a appelé à un passage de témoin en douceur.

Articles Liés

Commentaires