Tanitnews

Primaire : le Nord vote en masse pour François Fillon


Et 47% d'entre eux ont décidé "il y a quelques jours " de voter pour celui que Nicolas Sarkozy avait qualifié de "collaborateur ".

Nathalie Kosciusko-Morizet, députée de la quatrième circonscription de l'Essonne et présidente du groupe Les Républicains au Conseil de Paris, arrive quatrième, avec 2,6 % des voix. Si pour François Fillon il faut réduire leur empreinte dans les entreprises en supprimant le monopole de présentation syndicale au premier tour des élections professionnelles, Alain Juppé ne se lance pas dans ce combat même s'il mise aussi sur le référendum d'entreprise plus que sur les accords syndicaux.

De fait, son expérience de chef du gouvernement de 2007 à 2012 permettait à François Fillon de cocher la case "stature d'homme d'État". C'est avec cet argument que l'eurodéputée Rachida Dati, sarkozyste s'il en est, a annoncé après le premier tour de la primaire à droite son intention de vote dimanche prochain: "Je voterai François Fillon".

Un autre naufragé du scrutin, Bruno Le Maire (2,4%) s'est également rallié à François Fillon. Autre tendance forte, la seconde place systématique attribuée à Alain Juppé, qui réalise son meilleur score à Plouay (36 %), la ville de Jacques Le Nay (UDI) et soutien affiché du maire de Bordeaux. Et a appelé ses partisans à soutenir François Fillon au second tour.

Les soutiens d'Alain Juppé ont déjà commencé à décocher leurs flèches. Le député de Paris a (au moment où nous écrivions ces lignes, les chiffres définitifs n'étaient pas encore connus) recueilli près de 44,1 % des suffrages, devant le favori des sondages Alain Juppé (28,6 %) et Nicolas Sarkozy (20,6 %).

"Quelle indignité !" : quand Sarkozy tacle Pujadas
Je n'en peux plus". "C'est une man÷uvre nauséabonde pour interférer dans la primaire de la droite et du centre". Je n'en ai pas davantage vu passer.

Au niveau des relations sociales en entreprise, les deux candidats pensent que les accords d'entreprise doivent prévaloir sur les accords de branche négociés par des syndiqués jugés politisés et déconnectés du terrain.

Logiquement, ses soutiens ont donc suivi toute la journée de lundi, comme Laurent Wauquiez, président par intérim de LR, qui pas donné de consigne de vote pour "garder l'unité de notre mouvement".

- Saint-Pierre et Miquelon: le maire de Bordeaux obtient 42,7% des voix des 89 votants. Un ultime débat télévisé aura lieu jeudi soir entre les deux hommes. "Sa proximité avec Poutine est contraire aux intérêts de la France et à ceux des chrétiens d'Orient", estime ce soutien de M. Juppé. A l'inverse, François Fillon progresse dans les enquêtes d'opinion depuis presque un mois. Pour le FN, le directeur de campagne de Marine Le Pen David Rachline a brocardé un "programme économique délirant ".

Plus de 2,5 millions d'électeurs, recensés à 17 heures se sont mobilisés dans les différents bureaux de vote gérés par Les Républicains.

"Il y a quatre ans, je m'étais battu pour instaurer cette élection ouverte à tous parce qu'il m'apparaissait naturel que tous les Français et toutes les Françaises puissent en toute liberté donner leur avis", a déclaré M.Fillon dimanche soir après l'officialisation de sa victoire au premier tour.

Articles Liés

Commentaires