Tanitnews

Arrestation du principal suspect de meurtre dans une maison de retraite


Le principal suspect, un homme de 47 ans habitant la région, a été arrêté vendredi soir, selon les autorités.

Jeudi soir, peu avant 22 heures, un homme encagoulé fait irruption dans cette maison de retraite de Monferrier-sur-Lez. "Ses motivations ne sont pas connues", a déclaré à la presse le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret.

Ce père de deux enfants avait servi dans les troupes parachutistes, mais n'était pas militaire de carrière. Un vaste périmètre de sécurité avait été déployé, s'étendant à plusieurs centaines de mètres, notamment jusqu'à une petite zone artisanale en bordure de la route reliant Prades-le-Lez à Montpellier. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Un homme armé a fait irruption jeudi soir dans une maison de retraite pour moines. "Aucun des pensionnaires n'a été touché ou blessé", a précisé le procureur. Il n'a pas pu être précisé s'il s'agissait d'une arme réelle ou factice. Cet homme réside à une dizaine de km de la maison de retraite. C'est une de ses collègues qui a donné l'alerte. Le maire de la commune de Montferrier-sur-Lez, Michel Fraysse (LR), a ajouté que vivaient dans l'établissement une soixantaine d'anciens missionnaires d'Afrique ainsi que six ou sept laïcs et six ou sept religieuses.

Donald Trump aimerait que Nigel Farage devienne ambassadeur britannique aux États-Unis
Les services secrets protègent également les autres enfants de Donald Trump , ainsi que ses petits-enfants. C'est le nombre de voix qui séparent Donald Trump d'Hillary Clinton.

Les pensionnaires, très âgés et pour certains impotents, "ont été réveillés par l'intervention des gendarmes", a raconté à l'AFP l'archevêque de Montpellier, Pierre-Marie Carré.

L'établissement accueille des religieux et religieuses appartenant à la Société des Missions africaines, une communauté de missionnaires catholiques européens, africains et asiatiques, qui compte un millier de membres, prêtres et laïcs, selon son site internet. Une enquête, confiée conjointement à la gendarmerie et à la PJ, avait été ouverte pour assassinat et tentative d'assassinat.

La France est en état d'alerte depuis la série d'attentats djihadistes qui ont fait depuis près de deux ans plus de 200 morts, notamment à Paris, Saint-Denis, Nice et Saint-Etienne du Rouvray (Seine-Maritime).

Articles Liés

Commentaires