Tanitnews

Les électeurs désignent le champion de la droite pour 2017, Fillon favori


François Bayrou, président du MoDem et soutien de longue date d'Alain Juppé, a émis ce dimanche 27 novembre des doutes sur le projet de François Fillon, jugeant qu'il "pose en réalité de nombreuses questions aux citoyens et à notre société", dans un communiqué.

Les électeurs de la primaire de la droite se sont rendus aux urnes dimanche matin encore plus nombreux qu'il y a une semaine pour choisir entre François Fillon, net favori, et Alain Juppé, leur candidat pour la présidentielle, qui prendra une sérieuse option pour l'Elysée. M. Juppé, de son côté, a été rejoint par Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-François Copé. "Cet engagement était servi par de précieuses qualités humaines, sensibilité, courage et sens de l'Etat", a-t-il vanté. Il a indiqué que la participation était en hausse de 4,5% par rapport au premier tour, où à la même heure 2.806.703 millions de personnes s'étaient rendues dans les bureaux de vote.

"J'attends le verdict des électeurs, ce sont eux qui parlent", a simplement commenté M. Fillon, à la sortie du bureau de vote.

Les 10.228 bureaux de vote sont ouvert de 8h00 à 19h00, pour ce second tour de la primaire de la droite.

Depuis une semaine, Alain Juppé a tenté de rattraper son retard au moyen d'une campagne très offensive contre son concurrent, dénonçant un programme "brutal " en référence à sa promesse de supprimer un demi-million de postes de fonctionnaires en cinq ans. Comme lors du premier tour, les premiers résultats, régulièrement actualisés, devraient être publiés à partir de 20h30 par la Haute autorité chargée de veiller au bon déroulement de cette compétition, inédite à droite.

"Je préfère Juppé sur les questions de société et Fillon pour l'économie".

Compte à rebours enclenché pour l'astronaute français Thomas Pesquet — France
Plus que quelques heures de patience pour le spationaute français Thomas Pesquet, dans sa petite capsule de 2,50 mètres de long. A 45 ans, cet ancien pilote de l'armée de l'air russe, qui vient d'être père, a passé cinq mois sur l'ISS en 2012 et 2013.

Le député de Paris a enregistré près de 650.000 voix de plus qu'Alain Juppé (28,6%) pourtant donné pendant des mois vainqueur de cette compétition déjà marquée par la sèche élimination au 1er tour de l'ancien président Nicolas Sarkozy.

Fillon, 62 ans, est donné très largement gagnant avec 61 à 65% des voix, contre 35 à 39% à son aîné, 71 ans, selon les sondages de ces derniers jours.

L'ancien Premier ministre François Fillon a voté dimanche à Paris à la mairie du VIIe arrondissement pour le second tour de la primaire de la droite, dont il est le grand favori tandis que le maire de Bordeaux, Alain Juppé, finaliste, a voté dimanche en milieu de matinée.

L'épilogue de cette primaire devrait lancer définitivement les hostilités pour l'élection présidentielle.

Qui sait? Cette fois, ce sera peut-être au tour de Nicolas Sarkozy d'être le Premier ministre de Fillon.

Articles Liés

Commentaires