Tanitnews

76 morts dans un crash aérien avec une équipe de foot — Colombie


"Alors que notre équipe était parvenue à avoir une renommée nationale, il arrive cette tragédie, une immense tragédie", a réagi le vice-président de Chapecoense, Ivan Tozzo, à Globo SportTV.

Des dizaines de secouristes accourus sur les lieux de l'accident quand la pluie diluvienne et la mauvaise visibilité ont cloué les hélicoptères au sol, compliquant les efforts pour rejoindre le site à flanc de montagne. Des sacs blancs accueillant les corps étaient rassemblés à proximité de l'appareil. L'avion étant fabriqué au Royaume-Uni, le pays a dépêché des experts sur place.

Le président brésilien, Michel Temer, a décrété trois jours de deuil national. "A partir d'aujourd'hui, je suis supporter du Chapecoense.", a lancé l'Argentin Diego Maradona.

"La famille du football brésilien est en deuil", a résumé la légende du ballon rond Pelé.

Le geste le plus significatif est venu de l'Atletico Nacional, qui devait les affronter lors de la finale.

L'équipe brésilienne de Chapecoense se rendait à Medellin pour disputer mercredi la finale de la Copa americana, compétition très importante qui réunit les meilleurs clubs d'Amérique latine.

Partie du Brésil, l'équipe a dû faire escale en Bolivie à Santa Cruz pour des raisons de législation, avant de reprendre un vol à destination de la Colombie.

Selon le site Planespotters, qui répertorie tous les avions en circulation, l'appareil se trouvait depuis octobre 2013 entre les mains de Lamia, une compagnie spécialisée dans les vols charters. "Nous déplorons l'accident d'avion qui transportait #Chapecoense", a déclaré le chef de l'Etat colombien, Juan Manuel Santos, via Twitter. Un porte-parole de l'aéronautique civile, qui a installé un poste de commandement unique à l'aéroport pour gérer la situation, a précisé, cité par l'AFP, que l'appareil s'était d'abord déclaré en urgence pour "pannes électriques" et que "l'accident a été enregistré à 22h34" (3h34 GMT hier). Six personnes, dont trois footballeurs, ont survécu. Ils ont été blessés et transférés dans des hôpitaux du secteur, selon radio Caracol.

L'hypothèse d'un problème électrique sera examinée, mais un survivant a affirmé que l'avion a manqué de carburant environ cinq minutes avant l'atterrissage prévu à l'aéroport Jose Maria Cordova, tout près de Medellin.

Articles Liés

Commentaires