Tanitnews

Cuba doit changer de cap, dit Reince Priebus


Une cérémonie est prévue mardi soir sur la place de la Révolution, au centre de la capitale cubaine.

Le gouvernement Couillard a échoué mardi dans sa tentative de rendre hommage à l'ex-président cubain Fidel Castro, qui divise la classe politique québécoise.

Des centaines de milliers de Cubains massés le long de cordons de sécurité ont agité des drapeaux en lançant des "Viva Fidel!" au passage du cortège composé de sept véhicules, qui doit traverser en quatre jours 13 des 15 provinces du pays. Les funérailles dimanche à Santiago de Cuba, dans l'est du pays, devraient accueillir un groupe d'invités plus restreint.

L'urne contenant les cendres du Lider Maximo traversera de mercredi à samedi le millier de kilomètres séparant La Havane de Santiago de Cuba (est), refaisant en sens inverse le chemin parcouru par le jeune Fidel dans sa "caravane de la liberté" lors du lancement de sa révolution en 1959.

Dimanche, les cendres de Fidel Castro seront enterrées au cimetière de Santa Ifigenia de Santiago, qui abrite déjà la tombe de José Marti, scellant la fin du deuil national décrété pour neuf jours, période pendant laquelle les dissidents ont préféré se faire discrets, notamment par crainte de représailles. Décédé à l'âge de 90 ans, Fidel Castro, le père de la révolution cubaine a eu des relations surchauffées avec toutes les administrations américaines qui se sont succédées pendant près de cinq décennies qu'il a passées à la tête l'île communiste.

Puis Raul Castro s'est adressé à son frère: "Cher Fidel (.) ici, où nous commémorons nos victoires, nous te disons aux côtés de notre peuple dévoué, combatif et héroïque: Jusqu'à la victoire, toujours!" De même, les présidents de pays amis, le Russe Vladimir Poutine, le Chinois Xi Jinping et l'Iranien Hassan Rohani, se sont fait représenter par des émissaires de haut rang. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Articles Liés

Commentaires