Tanitnews

Cuba: première cérémonie d'hommage à Fidel Castro


Mardi David Johnston, le Gouverneur général du Canada, participera à une commémoration en l'honneur de Fidel Castro à La Havane.

La situation diplomatique de l'île communiste reste complexe, comme en témoigne le tweet menaçant du président-élu des Etats-Unis Donald Trump, qui a averti lundi qu'il mettrait fin au dégel avec La Havane "si Cuba ne veut pas sceller un meilleur accord pour le peuple cubain".

Le 28 novembre, des milliers de personnes font la queue vers le Mémorial José Martí sur la place de la Révolution, à La Havane, pour rendre hommage au père de la Révolution cubaine.

Il sera représenté par Jean-Pierre Bel, son envoyé personnel pour l'Amérique Latine et ancien président du Sénat, qui sera sur place dès mardi, ainsi que par la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal dimanche, a-t-on précisé de même source. Elle a été reportée à début 2017 suite au décès de Fidel Castro vendredi soir. Un de ses ministres la représentera.

Point culminant des célébrations, les funérailles du "Comandante" se dérouleront dimanche à Santiago, berceau de la Révolution. Figure politique historique du XXe siècle, l'ancien leader cubain est aussi critiqué par l'ONU et par ses opposants pour des violations des droits de l'homme.

Contrairement à ce qui était attendu, l'urne contenant les cendres de l'ex-président cubain n'était pas présentée au public. L'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder, qui a rencontré Fidel Castro à cinq reprises, fera le déplacement en lieu et place de la chancelière allemande Angela Merkel, a annoncé le gouvernement allemand tandis que l'ancien roi d'Espagne Juan Carlos représentera son fils, le roi Felipe VI. Le président américain Barack Obama, qui a initié le rapprochement historique avec La Havane, ne sera pas non plus présent aux funérailles de Fidel Castro, décédé dans la nuit de vendredi à samedi à l'âge de 90 ans, ni le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Le cortège terminera sa course à Santiago de Cuba, le berceau de la révolution cubaine. La Première ministre britannique Theresa May ne fera pas non plus le déplacement, a annoncé Downing Street, sans préciser qui la représenterait, et la présidente socialiste du Chili Michelle Bachelet sera représentée par un des ses ministres. Les dirigeants du Zimbabwe Robert Mugabe, du Kenya Uhuru Kenyatta, de Guinée Equatoriale Teodoro Obiang, d'Afrique du Sud Jacob Zuma et de Namibie Hage Geingob seront présents.

Articles Liés

Commentaires