Tanitnews

Déclaration de Nicolas Sarkozy suite à la victoire écrasante de François Fillon


En effet, François Fillon progresse parfois de plus de 30 %, voire 35 %, là où Alain Juppé, en moyenne, ne fait que 3 à 5 % de mieux (les scores de 1er tour de Nicolas Sarkozy oscillant de 22,1 % à 31,8 % des voix).

Le scrutin, inédit à droite, est marqué par un nouveau record de participation, qui serait légèrement supérieure à la mobilisation sans précédent du premier tour, dimanche dernier (près de 4,3 millions de votants): elle se situerait entre 4,2 et 4,6 millions, selon un sondage Elabe pour BFM TV.

Les élections présidentielles, qui ont lieu en France tous les cinq ans, se dérouleront l'an prochain en avril et mai. Différents reportages réalisés à la sortie des meetings de Nicolas Sarkozy avaient d'ailleurs remonté des propos d'électeurs galvanisés de Nicolas Sarkozy qui n'envisageaient pas une seule seconde d'avoir à voter pour Alain Juppé si leur candidat était battu. "Il faut souligner le rôle extraordinaire des trois débats télévisés qui ont permis à François Fillon d'expliquer son programme et de convaincre", ajoute-t-il.

L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac a tenté de jeter le trouble en accusant François Fillon d'avoir une position " ambiguë " sur l'avortement, que François Fillon désapprouve à titre personnel mais ne remet pas en cause du point de vue législatif. L'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkoazy a fait le plein chez les sympathisants des Républicains (57 % contre 28 % pour Juppé, selon Harris). Par la clarté de ce message, François Fillon s'est imposé comme le véritable candidat de la droite. Malgré tous les espoirs qu'il portait sur ces #Primaires pour soulever son parti vers le haut et une nouvelle fois le représenter aux présidentielles de 2017, Nicolas Sarkozy ne semble pas désabusé pour autant et assume relativement bien sa défaite.

François Fillon aura finalement réussi à remonter la pente.

Les 98 autres départements sont tombés dans l'escarcelle de l'ex-Premier ministre. Les 65 ans et plus - essentiellement les retraités - ont plus voté Fillon (41 %) que Juppé (27 %) dimanche. Plutôt que de célébrer ouvertement une victoire pourtant inespérée il y a peu, la consigne a donc été donnée de se tourner vers l'avenir, car pour Fillon le plus dur reste à faire. À La Grande Motte (34), le maire et président du Pays de l'Or, Stéphan Rossignol, estime que " François Fillon a réveillé la droite française, elle s est trouvée un leader ".

Quant à l'agence TASS, elle souligne que François Fillon " relève l'importance de coopérer avec la Russie dans la lutte contre l'organisation terroriste État islamique (interdite en Russie) ".

Articles Liés

Commentaires