Tanitnews

En Italie, Emma a fêté ses 117 ans


La doyenne française, Honorine Rondello, est de quatre ans sa benjamine.

La doyenne de l'humanité Emma Morano a fêté ses 117 ans ce 29 novembre 2016.

Elle a reçu une salutation spéciale du président de l'Italie Sergio Mattarella, et une visite de deux nièces et son médecin de longue date pour marquer l'anniversaire. Suivant les conseils d'un médecin quand elle avait 20 ans, elle s'est nourrie pendant près d'un siècle de trois œufs par jour, deux crus et un cuit, avec un peu de viande et très peu de fruits ou de légumes. Pour l'occasion, un "voyage musical à travers trois siècles" sera joué en son honneur dans le théâtre de la ville et une biographie romancée, "La femme qui a vu trois siècles" de Renè Papas, sera présentée en avant-première. En revanche, elle ne quitte plus son lit depuis l'année dernière et a désormais besoin d'une aide-soignante à plein temps.

Elle raffole désormais de biscuits, mais pas vraiment des gâteaux d'anniversaire. "La dernière fois, j'en ai mangé un peu mais après je ne me suis pas sentie bien", avait-elle expliqué fin octobre. Elle s'était bien habillée et elle était très fière. "Donc je pense qu'on peut dire qu'elle est en forme", a raconté le docteur Bava.

Même si, selon son médecin Carlo Bava, Emma Morano reste très alerte pour son âge, "très lucide" et "très présente", elle ne voit presque plus, entend très mal, ne se lève plus depuis un an et n'est pas sortie de chez elle depuis plus de 20 ans.

Sur le plan professionnel, elle est employée dans une fabrique de sacs en toile de jute jusqu'à ses 75 ans. "Mais avec Emma, je pense qu'elle aurait pu manger du gravier et pourtant vivre très longtemps". "Le premier facteur est génétique, c'est son ADN".

Très indépendante, elle est restée autonome jusqu'à 115 ans et n'a jamais accepté de mettre les pieds dans un hôpital, ne serait-ce que pour une petite opération de la cataracte.

Emma Morano elle-même a attribué sa longévité à sa décision de quitter son mari violent, juste après la mort de leur unique fils à l'âge de quelques mois. Elle a survécu à deux conflits mondiaux et à un mari violent dont elle s'est séparée en 1938, avant même que le divorce ne soit légalisé en Italie.

Articles Liés

Commentaires