Tanitnews

Les véganes britanniques écoeurés par leur nouveau billet de cinq livres


"Ils contiennent du suif de boeuf, un dérivé de graisse animale".

La polémique enfle également chez les non-vegans, qui, sur Twitter, s'amusent de ces réactions en chaîne et proposent de procéder à des échanges amicaux: " À tous les vegans qui n'aiment pas les nouveaux billets de cinq livres, j'offre un #échange. Ce qui dérange? La composition de ces fameuses coupures qui n'a été révélée que récemment.

Une pétition réclamant une candidature de Christiane Taubira dépasse les 30.000 signatures
Peu de mots, finalement, pour justifier son appel, mais il s'avère que ce dernier a déjà été fortement entendu. Si elle désire s'impliquer dans la campagne de 2017, son rôle reste flou.

Si selon The Guardian, la Banque d'Angleterre a refusé de commenter la pétition, cela n'a pas empêché les internautes (véganes ou pas) de se déchaîner contre les billets sur les réseaux sociaux. La Banque lui a répondu dans la foulée: " Il y a des traces de suif dans les granulés de polymère qui forment le substrat des billets de 5£ ". "Une pétition a été lancée sur le site change.org". En Grande-Bretagne, les nouveaux billets de banque de cinq livres (5,9 euros), en circulation depuis deux mois, suscitent la colère des défenseurs de la cause animale parce qu'ils contiennent du suif, c'est-à-dire de la graisse de bœuf ou de mouton. C'est inacceptable pour les millions de vegans, végétariens, Hindous, Sikhs, Jaïns et autres, du Royaume-Uni. "Nous demandons que vous arrêtiez d'utiliser des produits issus de l'animal". Ce mercredi 30 novembre, elle a déjà recueilli plus de 92 000 soutiens. Il est souvent utilisé dans les savons et les bougies.

Articles Liés

Commentaires