Tanitnews

Les véganes britanniques écoeurés par leur nouveau billet de cinq livres


"Ils contiennent du suif de boeuf, un dérivé de graisse animale".

La polémique enfle également chez les non-vegans, qui, sur Twitter, s'amusent de ces réactions en chaîne et proposent de procéder à des échanges amicaux: " À tous les vegans qui n'aiment pas les nouveaux billets de cinq livres, j'offre un #échange. Ce qui dérange? La composition de ces fameuses coupures qui n'a été révélée que récemment.

Fillon nomme Bernard Accoyer à la tête des républicains
Après vingt-quatre heures de consultations, l'ex-premier ministre a décidé de supprimer le poste de président des LR... En Loire-Atlantique, l'ancien premier ministre a récolté 70,47 % des voix, contre 29,53 % pour le maire de Bordeaux.

Si selon The Guardian, la Banque d'Angleterre a refusé de commenter la pétition, cela n'a pas empêché les internautes (véganes ou pas) de se déchaîner contre les billets sur les réseaux sociaux. La Banque lui a répondu dans la foulée: " Il y a des traces de suif dans les granulés de polymère qui forment le substrat des billets de 5£ ". "Une pétition a été lancée sur le site change.org". En Grande-Bretagne, les nouveaux billets de banque de cinq livres (5,9 euros), en circulation depuis deux mois, suscitent la colère des défenseurs de la cause animale parce qu'ils contiennent du suif, c'est-à-dire de la graisse de bœuf ou de mouton. C'est inacceptable pour les millions de vegans, végétariens, Hindous, Sikhs, Jaïns et autres, du Royaume-Uni. "Nous demandons que vous arrêtiez d'utiliser des produits issus de l'animal". Ce mercredi 30 novembre, elle a déjà recueilli plus de 92 000 soutiens. Il est souvent utilisé dans les savons et les bougies.

Articles Liés

Commentaires