Tanitnews

L'urne de Castro part pour son dernier voyage


"Le Commandant Fidel Castro était un vrai révolutionnaire qui a aidé à la libération et au développement socio-économique de l'Afrique et des pays en développement", a commenté sur Twitter la présidente de l'Union Africaine. Toutefois, le président colombien Juan Manuel Santos était absent, ayant renoncé au voyage au dernier moment.

Plusieurs autres dirigeants palestiniens ont déploré samedi la mort de Castro, saluant le président révolutionnaire emblématique, partisan de longue date de la cause palestinienne et camarade de lutte contre l' "impérialisme sioniste ".

"Il ne s'agit pas de porter un jugement sur l'histoire cet homme, il s'agit de reconnaître à Cuba la place qui est la sienne aujourd'hui", poursuit Jean-Pierre Bel, "nous sommes dans la continuité de ce que le président de la République François hollande avait entamé, par une visite qui avait été considérée comme historique".

"L'Histoire jugera l'impact énorme" de Fidel Castro, a réagi le président des Etats-Unis dans un communiqué. "Nous le suivions, nous l'écoutions et nous essayions de l'imiter", a commenté Mugabe, ancien membre d'une guérilla marxiste, au pouvoir depuis 1980 dans son pays.

La Russie et la Chine avaient envoyé des émissaires de haut rang, à la place de Vladimir Poutine et de Xi Xingpin.

Critiqué pour son hommage à l'ex-président cubain, le Premier ministre canadien Justin Trudeau sera également absent aux cérémonies en hommage au défunt, malgré la profonde amitié qui lia son père, Pierre Elliott Trudeau, au "Comandante".

Les cendres de Fidel Castro ont quitté mercredi 30 novembre la capitale cubaine pour parcourir le pays jusqu'à Santiago, berceau de la révolution, où elles doivent être mises en terre.

En 1973, suite à la guerre de Kippour, Castro avait unilatéralement rompu les relations diplomatiques avec Israël alors qu'il cherchait à renforcer ses relations avec les états arabes au sein du Mouvement des non-alignés.

M. Khadir estime qu'on ne peut comparer Fidel Castro aux dirigeants de l'Arabie-Saoudite, qui décapitent les dissidents du régime, ou du Nord-Coréen Kim Jong-un, qui est à la tête d'une dictature militaire.

Dimanche les cendres de Fidel Castro seront enterrées au cimetière de Santa Ifigenia de Santiago, qui abrite déjà la tombe de José Marti, scellant la fin du deuil national décrété pour neuf jours, période pendant laquelle les dissidents ont préféré se faire discrets, notamment par crainte de représailles.

Articles Liés

Commentaires