Tanitnews

Un nouveau stade à 120 M — Montpellier


Si le Montpellier Hérault Sport Club réside au stade de la Mosson depuis 1974, et l'avait même grandement rénové pour la Coupe du monde 1998, cela va changer dans les prochaines années. Le président du club héraultais, Louis Nicollin, son fils Laurent (vice-président) et le maire de Montpellier Philippe Saurel présentent le projet du futur stade du MHSC.

Selon Philippe Saurel, le projet se justifie par "l'obsolescence" de l'actuel Stade de la Mosson (30 000 places), qui sera détruit et laissera place à un "projet d'équipements sportifs et de loisirs". Il faut dire que le club en a bien besoin. "Le stade de la Mosson a été victime des inondations deux fois. Les assurances ne souhaitent plus couvrir le stade et sa mise aux normes est estimée à plus de 47 M€".

Le club a donc choisi d'implanter sa future nouvelle enceinte là où elle ne sera plus gênée les eaux.

A proximité du nouveau stade de foot sera également bâti un nouveau Palais des sports (5000 places, coût prévisionnel entre 3 et 4 millions d'euros) destiné à remplacer le complexe René Bougnol, jugé lui aussi "obsolète".

"Je n'oublie pas que nous sommes nés à la Paillade mais il en va de la survie du club de déménager", a appuyé de son côté Louis Nicollin: "Les choix qui ont été faits me conviennent parfaitement". Les études de faisabilité sont prévus pour 2017 et la pose de la première pierre en 2019.

L'accessibilité du nouveau stade sera assurée par l'extension de la ligne 1 du tramway depuis la zone ludico-commerciale d'Odysseum. Un projet soutenu par Noël Le Graët et la FFF: "Le Président de la Fédération française de football s'est montré très intéressé par le projet, il nous a confirmé que nous étions la seule ville de France à avoir un projet de nouveau stade et qu'il s'agissait en effet d'un outil d'attractivité important" confiait le président du MHSC. Si tout est validé la construction devrait commencer en 2020 avec l'espoir d'en bénéficier à partir de 2022.

Articles Liés

Commentaires