Tanitnews

Une soixantaine de Ligériens au meeting de Benoît Hamon


Benoît Hamon a tenté dimanche de donner un nouveau départ à sa campagne présidentielle en affirmant lors d'un grand meeting à Paris que "tout commence", à 35 jours du premier tour de scrutin, dans le "bruit immense de l'espérance qui vient". "A Marine Le Pen", la candidate de l'extrême droite en tête des sondages, s'est-il exclamé.

Le parti de l'argent a trop de candidats dans cette élection. Il a notamment visé ses adversaires Emmanuel Macron, François Fillon et Marine Le Pen.

Benoît Hamon, qui a fait de l'improvisation et de l'attention portée aux sujets du quotidien une de ses marques de fabrique en meeting, devrait s'efforcer de prendre de la hauteur dans un discours emprunt de "gravité", selon un membre de l'équipe.

Entre le feuilleton du rapprochement, finalement avorté, avec Benoît Hamon et celui de l'affaire Fillon, Jean-Luc Mélenchon a jusqu'ici eu du mal à introduire ses propositions dans le débat présidentiel. Une marche de ses partisans avait été organisée au centre de Paris de la place de la Bastille à celle de la République où il a prononcé son discours.

Après l'attaque d'Orly, l'enquête se concentre sur le profil de l'assaillant
Il avait rencontré l'agresseur la nuit précédant les faits dans un bar de la banlieue parisienne. Son père ne pense pourtant pas que Belgacem était un terroriste.

"Pour battre le vote de la colère, on nous (.) prescrit le vote utile".

"Ceci n'est pas seulement un événement extraordinaire, à l'intérieur d'une campagne électorale comme jamais on n'en a vu (.), c'est une insurrection citoyenne contre la monarchie présidentielle", a lancé M. Mélenchon à la foule.

Le candidat de La France insoumise mise sur la confrontation projet contre projet pour engranger de nouveaux soutiens. "Il faut donc que tout soit désobéi et rediscuté", a-t-il estimé, promettant de soumettre les traités européens à référendum.

Articles Liés

Commentaires