Tanitnews

L'identité de l'assaillant a été révélée par la police — Attentat de Londres


"Il y a quelques années il a fait l'objet d'une enquête du MI5" (service de renseignement intérieur, ndlr) en lien avec "l'extrémisme violent", a expliqué la Première ministre Theresa May devant le Parlement, ajoutant qu'il était alors "un personnage périphérique" dans cette enquête. Il s'agit de Khalid Masood.

Les lycéens de Concarneau seront rapatriés jeudi, à l'exclusion des trois blessés de l'attaque survenue mercredi à Londres, a annoncé la secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes, Juliette Méadel.

Rowley a annoncé que la police avait procédé à "deux nouvelles arrestations dans la nuit" et que neuf personnes était toujours en garde à vue dans le cadre de l'enquête.

"L'auteur de l'attaque en face du Parlement britannique à Londres est un soldat de l'EI et l'opération a été menée en réponse à l'appel à frapper les pays de la coalition" internationale antijihadistes, a indiqué Amaq.

Elle n'en dit pas plus sur son identité, tout comme le responsable de Scotland Yard ce matin: "Je reconnais que vous les médias, vous faites des progrès dans l'identification de l'assaillant mais je vous demande que son nom ne soit pas publié tant que nous sommes à ces étapes sensibles de l'enquête".

L'homme ne faisait l'objet d'aucune enquête en cours mais avait déjà été inculpé à plusieurs reprises, notamment pour de nombreux délits, dont des agressions (provoquant des blessures graves), possessions d'armes et atteintes à l'ordre public. Selon son avocat, cet homme serait toujours en prison depuis son incarcération en janvier 2016.

Début de pourparlers à Astana sans les rebelles — Syrie
Un porte-parole du ministère a indiqué que la délégation s'entretiendra avec des représentants de la Russie, de la Turquie et de l'Iran.

Sa première condamnation remonte à novembre 1983. "Il était très calme", a confié une ex-voisine au Birmingham Mail. Keith Palmer, marié et père de famille, n'était pas armé.

Mercredi, un homme vêtu de noir a lancé sa voiture contre la foule sur un trottoir du pont de Westminster, qui enjambe la Tamise face à Big Ben, tuant deux personnes et en blessant plusieurs dizaines. La Première ministre britannique Theresa May a adressé un message de courage à la nation. La police a fait feu sur lui alors qu'il essayait de s'attaquer à un deuxième officier. Il aurait agi seul, selon les derniers éléments de l'enquête.

Le bilan des victimes de l'attentat de Londres est de trois morts - le policier, une femme ayant une quarantaine d'années et un homme d'une cinquantaine d'années.

Trois policiers figurent également au rang des blessés, dont 2 sont dans un état grave, selon Mme May.

Sept personnes ont été arrêtées à la suite de l'attentat, a déclaré Mark Rowley, le chef de l'antiterrorisme britannique.

Jeudi à la mi-journée, le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat.

Articles Liés

Commentaires