Tanitnews

La campagne présidentielle s'envenime à un mois du scrutin — France


Pour lui, avoir utilisé "des arguments aussi douloureux" fait de François Fillon "un type qui n'a aucune moralité en politique".

Selon lui, "on cherchait un cabinet noir, on l'a trouvé, en tout cas, à travers ces allégations".

Sur l'antenne de France Info, le journaliste Didier Hassoux dénonce une instrumentalisation de son livre.

Au centre du dispositif, les fonctionnaires de Tracfin, le service du ministère chargé de traquer la fraude fiscale.

Quelques jours après son discours truffé d'accusations à l'égard du Président François Hollande, le candidat à l'élection présidentielle François Fillon est revenu sur le sujet lors de son déplacement dans les Pyrénées-Atlantiques. Rappelons que le chef de l'Etat n'est pas candidat. D'après des confidences recueillies et diffusées ces dernières semaines par Le Canard Enchaîné, il aurait considéré qu'il n'y a pas meilleur candidat à la présidentielle pour la gauche que le très libéral et conservateur François Fillon qui ferait office de repoussoir. Reste que "Bienvenue place Beauvau" s'interroge sur la structure opaque permettant au chef de l'Etat d'être informé ou d'intervenir sur les affaires. Celui qu'il désignait comme son "collaborateur" lui donne bien involontairement raison.

Dans un communiqué laconique, le ministre de la justice souligne ainsi que M. Fillon " a voté systématiquement contre tous les textes renforçant l'indépendance de la justice et favorisant la transparence ". "Fillon lui aurait demandé d'accélérer les procédures judiciaires impliquant son rival des Républicains".

La Turquie pourrait tenir un référendum sur une adhésion à l'UE
Pour mobiliser les électeurs à l'approche du référendum dont l'issue s'annonce serrée, M. Nous allons mettre tout cela sur la table.

Ce qu'en disent les auteurs de ce fameux livre: "Il n'est pas possible d'en apporter la preuve formelle".

Le candidat socialiste Benoît Hamon, qui a confié ne pas avoir regardé l'émission, a pour sa part estimé qu'"il est bon que François Fillon découvre ce qu'est la justice ordinaire ".

François Fillon a vu sa candidature vaciller après des révélations fin janvier sur les emplois fictifs présumés de son épouse Penelope et de deux de ses enfants comme assistants parlementaires. (.) Ce cabinet noir n'existe pas.

"Nicolas Sarkozy avait mis en place une police politique", précise le coauteur du livre au cœur d'un débat visiblement hors thème.

Vendredi, Emmanuel Macron, ancien protégé de François Hollande, avait mis François Fillon en garde: "Il ne faut pas commencer à accuser tout le monde de tout et n'importe quoi parce que ça s'appelle de la diffamation et du soupçon généralisé".

Articles Liés

Commentaires