Tanitnews

Les quartiers chics de Paris ont voté Fillon et Macron


De son côté, Marine Le Pen est repartie dans son fief électoral du Pas-de-Calais pour arpenter les allées du marché de Rouvroy.

La candidate du Front national (FN) est connue pour ses positions tranchées sur des questions d'importance internationale, comme l'immigration, l'Europe, ou encore la lutte contre le terrorisme.

Les résultats provisoires du premier tour de l'élection présidentielle française, annoncés dimanche soir, placent Emmanuel Macron en tête du classement avec 23,7%, suivi de la candidate du Front national, Marine Le Pen avec 21, 7%.

Laurent Wauquiez, vice-président du parti Les Républicains, a demandé dimanche soir "à ceux qui nous ont fait confiance de ne pas voter pour Marine Le Pen".

Le candidat d'En Marche réalise quant à lui le grand chelem en Bretagne.

Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout la France à la présidentielle, a indiqué qu'il annoncerait son choix "en début de semaine", après avoir réuni les instances de son parti. A partir de là, avec les votes des grandes villes, le candidat d'En marche! a fait la différence pour terminer avec près de 2,5 points d'avance. Le journal remarque qu'il montre que "non seulement les candidats de la droite et la gauche traditionnelles n'ont pas convaincu, mais il est aussi une punition pour les dix ans de marasme sous les présidences Sarkozy et Hollande".

Jean-Louis Gasset (Montpellier) : "L'émotion était forte"
Pourtant, le MHSC et son entraîneur Jean-Louis Gasset, ancien adjoint de Laurent Blanc, ne l'entendent pas de cette oreille. Donc la position d'un joueur par rapport à un dribble de Di Maria, de Pastore, de Lucas, ou un appel de balle de Cavani...

La présidente du FN tiendra jeudi un meeting d'entre-deux-tours à Nice.

En attendant, Emmanuel Macron devrait selon son entourage consacrer les journées de lundi et mardi aux "négociations politiques" dans le but de former une majorité, avec en ligne de mire les élections législatives des 11 et 18 juin.

Il était 22 h 33 lorsque, au ministère de l'intérieur, les scores de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron se sont rejoints, à 23,1 % des suffrages exprimés chacun, sur 33 millions d'électeurs inscrits. Le second tour peut se transformer en un référendum à double détente: pour une France européenne et ouverte dans la mondialisation. ou contre.

Marine Le Pen, à l'inverse, veut un retour de l'âge légal de la retraite à 60 ans et abolir la loi travail, qu'elle accuse de répondre à une "feuille de route de Bruxelles". Les deux candidats s'affronteront également sur le plan de la crédibilité gouvernementale.

Emmanuel Macron a quant a lui déclaré vouloir "être le président des patriotes face à la menace des nationalistes". Il devra également effacer l'image "hors sol jamais élu" en parlant directement à cet électorat populaire que convoite Le Pen. Même podium à Poitiers, Pau, Limoges et La Rochelle, où Marine Le Pen est reléguée à la 4e voire à la 5e place, comme à Poitiers. Il n'empêche que le projet du Front national (FN), "projet anti-libéral et de rupture avec l'Union européenne, est aux antipodes de celui d'Emmanuel Macron", souligne La Croix. Ex-soutien d'Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin a jugé "trop facile de trouver un bouc-émissaire" en la personne de François Fillon. L'ancien ministre s'impose aussi en Ile-de-France avec 6 départements sur 7 et 35% des suffrages. Le discours d'Emmanuel Macron peine à séduire cette frange de la population: seuls 16,8 % des employés et 13,4 % des ouvriers ont voté pour lui.

Le scrutin arrive au terme d'une campagne sans précédent, à la fois marquée par les affaires politico-judiciaires qui ont touché Marine Le Pen et François Fillon et par une profonde recomposition politique, avec l'éclatement du PS et l'émergence d'Emmanuel Macron au centre.

Articles Liés

Commentaires