Tanitnews

Montpellier : pour "calmer" son fils de 9 ans, il utilise un taser


À l'arrivée des policiers et des sapeurs-pompiers, alertés à leur tour, le fils de 9 ans présentait une brûlure provoquée par une décharge de Taser, un pistolet à impulsion électrique.

Le père a été déféré au parquet pour "violences volontaires avec arme sur mineur de 15 ans par ascendant".

Mais, toujours selon Midi-Libre, l'enfant aurait confié que son père le menaçait fréquemment avec ce Taser...

Syrie: les rebelles suspendent leur participation aux pourparlers d'Astana
Les " zones de désescalade " seront créées pour une durée de six mois, pouvant être prolongée par consensus des trois garants. Celui-ci établira avant le 4 juin les périmètres précis de ces zones, ainsi que les " zones de sécurité " attenantes.

L'enfant de 9 ans faisait trop de bruit dans sa chambre.

.

Mais la menace se transforme en réelle punition lorsque la coup part finalement, et que le jeune garçon reçoit une décharge dans le bras, indique France Bleu Hérault. Quant à la maman, elle a reçu des coups en cherchant à protéger son fils.

L'utilisation de cette arme de catégorie B est pourtant strictement interdite pour un particulier. Peu avant 19h, dimanche, la mère du petit a appelé en panique les forces de l'ordre pour leur décrire cette scène à peine croyable, relate le quotidien régional, qui raconte que le mis en cause aurait expliqué avoir voulu "faire peur" au petit garçon qui se serait approché trop près du taser, avec lequel il se serait brûlé. Le père âgé de 35 ans a été déférémardi au parquet de Montpellier.

Articles Liés

Commentaires