Tanitnews

L'Atletico Madrid y croit face au Real Madrid — Ligue des Champions


Onze fois vainqueur de la Ligue des champions, le Real a battu l'Atletico en finale des éditions 2014 et 2016 et semble bien parti pour atteindre une deuxième finale d'affilée aux dépens des "Colchoneros" aujourd'hui. L'Atletico Madrid, battu 3-0 au match aller, devra créer l'exploit face au Real de Zinedine Zidane.

"Les partisans nous ont toujours appuyés dans les moments difficiles et ce ne sera pas différent cette fois-ci", a rappelé Niguez. En cas de qualification pour la finale, les Merengues auraient une superbe possibilité de signer un doublé plus réalisé depuis 1990 lorsque le grand AC Milan d'Arrigo Sacchi se succédait à lui-même. "S'il est une chose dont cette équipe ne manque pas, c'est l'envie d'agir et de montrer que nous sommes prêts à rendre heureux notre public", déclare Gabi.

"C'est impossible pour beaucoup, mais pas pour nous", a lancé Simeone, l'homme qui a transfiguré l'Atletico depuis sa nomination en 2011. "J'en suis convaincu, sinon je ne le dirais pas". Aucun club n'a remonté deux ou trois buts en demi-finale retour de Champions League.

L'exemple le plus flagrant nous vient de l'année 2015, où, pour le compte du championnat BBVA, l'Atletico Madrid avait alors réussi l'impensable, faire chuter le Real Madrid sur le score de quatre buts à rien.

Le TGV Paris-Bordeaux impose à Hollywood de raccourcir ses films
Réponse: en favorisant des films de 90 minutes... ou des séries! Enfin, surtout s'il s'agit d'un film de Kevin Costner .

Et la presse a annoncé le probable transfert du latéral français Theo Hernandez, joueur de l'Atletico, vers le Real.

L'autre grand enseignement du match aller, c'est qu'Antoine Griezmann ne peut pas tout faire. Mais le Français se méfie.

Impressionnant offensivement, le Real marque à chaque apparition, 60 matches officiels consécutifs avec au moins un but inscrit, et il peut égaler le record du Bayern Munich (61 matches). Toutefois, la "Maison blanche" encaisse aussi beaucoup. Nommé en janvier 2016, Zinédine Zidane est en train de convaincre les plus sceptiques. La réalité, c'est d'abord le stade Calderon et son atmosphère irrespirable.

Articles Liés

Commentaires