Tanitnews

Nathalie Kosciusko-Morizet a quitté l'hôpital Cochin


La politicienne était ministre de l'Ecologie sous la présidence de Nicolas Sarkozy. NKM, déséquilibrée, a chuté sur le sol et perdu connaissance durant plusieurs minutes, sous une forte chaleur. Elle souffrirait d'un traumatisme crânien. "Je vais mieux, j'ai besoin encore de quelque temps pour récupérer ", a déclaré aux journalistes la candidate aux élections législatives à Paris. Devant la tournure des événements, l'agresseur a pris la fuite, poursuivi par l'un des bénévoles qui distribuait lui aussi des tracts. 'C'est votre faute si on a Hidalgo (la socialiste Anne Hidalgo) aujourd'hui comme maire' à Paris, lui avait-il notamment lancé. Physiquement, "tout va bien pour moi, précise Jean-Baptiste Goulard. Mais sur le principe, c'est particulièrement choquant". Dans un raccourci saisissant, l'agresseur de NKM a pris l'argument au pied de la lettre.

L'opposant LREM de Mme Kosciusko-Morizet au second tour, Gilles Le Gendre, s'est dit "navré d'apprendre l'altercation et le malaise" dont a été victime sa rivale, lui souhaitant sur Twitter de se rétablir très vite, avant d'annoncer la suspension de sa campagne.

Le premier ministre Edouard Philippe, issu du même parti de droite que Mme Kosciusko-Morizet, a rendu visite à l'hôpital à celle qui est souvent désignée en France par ses initiales, NKM. "Tous mes voeux de rétablissement à mon amie, Nathalie Kosciusko-Morizet".

L'alliance LREM-Modem largement en tête — Législatives en France
Macron a entrepris de dynamiter le paysage politique traditionnel en prônant un "renouvellement des usages" comme des visages. La gauche radicale de Jean-Luc Mélenchon ( France Insoumise), obtiendrait, elle, 10 à 23 fauteuils, communistes inclus.

Plusieurs autres personnalités ont également réagi.

L'ancien Premier ministre et candidat dans la 1ère circonscription de l'Essonne, Manuel Valls, a témoigné "son soutien et son affection", condamnant "une agression intolérable que rien ne pourra justifier". L'enquête de police a été confiée au 3e district de police judiciaire de Paris. A ce jour Aucun suspect n'a encore été appréhendé. La directrice de campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet, Olivia Laurentjoye, a indiqué avoir déposé une plainte après l'agression.

Un rassemblement devrait être organisé vendredi à 18 heures, Place Maubert dans le Vème arrondissement de Paris, afin de lutter contre la violence.

Articles Liés

Commentaires