Tanitnews

Le bilan passe à 58 morts — Incendie de Londres


Au moins cinquante-huit personnes sont considérées comme mortes dans l'incendie de la tour Grenfell de Londres, a annoncé la police samedi, en pleine polémique sur la réaction de la Première ministre Theresa May, accusée de n'avoir pas pris la mesure du drame.

Après avoir communiqué dans un premier temps un bilan de 30 morts dans l'incendie d'un immense immeuble d'habitation londonien, les autorités ont fait savoir que 58 personnes portées disparues étaient présumées décédées.

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a activé une cellule de crise chargée d'assurer le suivi de l'évolution de la situation engendrée par l'incendie ayant ravagé, dans la nuit de mardi à mercredi, la Grenfell Tower à Londres, où des familles algériennes résideraient, a indiqué jeudi le Porte-parole du ministère des Affaires étrangères (MAE), Abdelaziz Benali Chérif.

24 personnes étaient elles toujours hospitalisées, dont 12 dans un état critique.

Dans un éditorial cinglant, le quotidien The Guardian comparait ce faux pas à celui de George W. Bush lors de la tempête Katrina. Il a dit espérer que cela n'atteigne pas "un nombre à trois chiffres".

Pour le moment, seule une victime a été nommée. Il s'agit de Mohammad Alhajali, un réfugié syrien de 23 ans qui étudiait l'ingénierie civile, et d'une photographe britannique de 24 ans, Khadija Saye.

"Gay Pride à Istanbul": la police fait usage de balles en caoutchouc
Si l'homosexualité n'est pas un délit en Turquie , comme dans beaucoup d'autres pays musulmans, l'homophobie y est répandue. Le président turc Recep Tayyip Erdogan est accusé par ses opposants de conduire une islamisation de la société .

Le sinistre a suscité un vaste élan de solidarité: plus de 3 millions de livres ont été récoltées en faveur des victimes et les dons de vêtements et de nourriture affluaient.

Un autre rassemblement avait lieu dans la soirée au niveau d'Oxford Circus, bloquant la circulation.

Theresa May a essayé cet après-midi de rattraper le coup en invitant les proches des victimes au 10 Downing Street.

Près de la tour samedi, des membres de la communauté ont chanté des prières sur l'air d'Amazing Grace, devant des dizaine de bouquets de fleurs déposés en hommage aux victimes.

La cheffe du gouvernement britannique ne s'est rendue que vendredi au chevet des victimes de l'incendie. La veille, elle s'était rendue sur les lieux du drame pour rencontrer pompiers et policiers, mais n'était pas allée à la rencontre des habitants, qui le lui reprochent violemment depuis.

Articles Liés

Commentaires