Tanitnews

Des écologistes à Macron, parcours d'un ambitieux — François de Rugy


Lors d'une longue réunion à huis clos du groupe REM, qui détient la majorité absolue, il a en effet été élu candidat pour le "perchoir" dès le premier tour, avec 153 voix, contre 59 pour Sophie Errante, 54 pour Brigitte Bourguignon - deux ex-socialistes - et 32 pour l'ex-UDI Philippe Folliot.

Le président de l'Assemblée veille plus généralement au bon fonctionnement des commissions, chargées d'examiner les textes de lois avant leur passage en séance.

Ses deux concurrentes s'étaient déclarées vendredi, Philippe Folliot (Tarn) à la dernière minute. Député de Loire-Atlantique depuis 2007, il a été coprésident des élus écologistes et vice-président de l'Assemblée. Brigitte Bourguignon, 58 ans, élue du Pas-de-Calais depuis 2012 et ancienne adjointe au maire de Boulogne-sur-Mer, verrait d'un bon oeil la victoire d'une femme, surtout dans 'cette Assemblée féminisée'. Ce qui laisse donc l'opportunité à Emmanuel Macron de promouvoir, en tant et une heure, une femme à la tête de la chambre basse. Réélu, il fait immédiatement part de ses ambitions pour le perchoir. Alors que l'ex-candidat à la présidentielle entend faire de l'Assemblée une caisse de résonance, le nouveau président des lieux a appelé les parlementaires à prendre une voie inverse: "cet hémicycle ne doit pas être un lieu de provocations et d'anathèmes, un théâtre d'excès et de caricatures".

Le président du groupe La République en Marche (LREM) à l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a proposé ce mardi la rotation de tous les postes au sein du groupe, y compris celui du président de l'Assemblée.

La députée de Meurthe-et-Moselle a été désignée candidate de la France insoumise à la présidence de l'Assemblée nationale, a annoncé Jean-Luc Mélenchon.

Le leader de la France Insoumise mis en examen — Jean-Luc Mélenchon
En 1985, le ministre de la culture Jack Lang était arrivé dans l'hémicycle sans cravate et avec un col Mao. Les huissiers de l'Assemblée nationale peuvent même en prêter une, en dernier ressort.

Le suspense a déjà pris fin pour le nombre des groupes politiques: ils seront sept, contre six au démarrage de la précédente législature. Record battu sous la Ve République, le maximum ayant été de six jusqu'alors.

Outre REM, MoDem, LR, PS, LFI, PCF, et le groupe des "LR constructifs-UDI-indépendants", il y aura peut-être un groupe comportant la présidente du PRG Sylvia Pinel, des ultramarins, etc.

Manuel Valls a indiqué qu'il voterait la confiance. En 1997, rebuté par les alliances du parti avec des formations du centre et de la droite, qu'il qualifie de "dérive à droite", il quitte Génération écologie pour rejoindre Les Verts.

Le président Emmanuel Macron pourrait précéder le chef du gouvernement, avec une intervention dès lundi devant l'Assemblée et le Sénat réunis en Congrès au château de Versailles. "Il faut" qu'il "s'exprime assez vite", selon M. Castaner.

Articles Liés

Commentaires