Tanitnews

Côte d'Ivoire : une ONG dénonce la déforestation due à la cacaoculture


La carte des zones concernées en Côte d'Ivoire. "Ce problème est connu depuis des années", a déclaré à RFI le président de la World Cocoa Foundation, Rick Scobey, qui représente les intérêts des plus grands producteurs de cacao et fabricants de chocolat.

Le phénomène concerne notamment Goin Débé, Scio, le Haut-Sassandra, Taï, les parcs du Mont Péko et de la Marahoué. Les fèves y sont achetées par des pisteurs qui les revendent à des coopératives, pour être ensuite cédée à des négociants qui fournissent plusieurs grandes marques de chocolat. L'ONG Mighty Earth vient, en effet, de publier un rapport dans lequel elle indexe gravement des acteurs de la filière. La croissance démographique du pays et la déforestation massive liée à la mise en culture du cacao ont diminué cette superficie à environ 6 millions d'hectares.

Irma : échange musclé entre une habitante de Saint-Martin et Emmanuel Macron
Selon le site, le chef de l'Etat a toutefois dû se laver avec un seau, puisque l'eau a été coupée dans toute l'île. En faisant savoir qu'il décidait de passer la nuit sur place, le président montrait un dévouement sans limite.

Selon l'ONG, il existe une chaîne de complicité dans le secteur du cacao ivoirien. Mais les cours du cacao ont chuté d'un tiers entre 2016 et 2017, en raison d'une bonne récolte entraînant un excédent de l'offre par rapport à la demande mondiale.

Articles Liés

Commentaires