Tanitnews

F1 - Toro Rosso confirme l'accord avec Honda


L'écurie Renault annonce quant à elle le recrutement de Carlos Sainz.

Reste désormais à trouver un autre pilote pour Toro Rosso et Honda pourrait avancer ses pions dans les prochaines semaines, avec peut être un pilote japonais mais rien de confirmé pour l'instant, uniquement des rumeurs. C'est très positif pour nous d'être en mesure de confirmer Carlos pour 2018. Dès l'an prochain, le moteur Honda propulsera les voitures de l'écurie italienne Toro Rosso en remplacement du bloc Renault.

"Je suis très heureux de rejoindre Renault Sport Formula One Team, " indique Sainz. Je suis impatient de travailler avec tout le monde à Enstone et à Viry, et de piloter aux côtés de Nico Hülkenberg.

PSG : Paris à la rescousse d'un milieu camerounais freiné en Argentine
Le club de la capitale française est aussi à la recherche de jeunes pépites. Et le PSG manque de muscles dans l'entre-jeu... Dans ce dossier et dans d'autres.

Le double champion du monde, qui a remporté 32 courses en carrière, a terminé seulement trois courses cette saison avec une sixième position comme meilleur résultat. Hier, à Singapour, les pilotes (hormis Carlos Sainz qui sera bien chez Renault en 2018) n'avaient guère d'importance. C'est un choix en phase avec notre plan stratégique à moyen-terme. Honda pourrait aussi placer Nobuharu Matsushita, soutenu par le constructeur, mais il n'est pas assez bien placé au championnat en Formule 2 pour décrocher les points nécessaires à l'obtention de la Super Licence, le sésame pour rouler en F1.

Directeur général de l'écurie française, Cyril Abiteboul ne s'est pas privés de louanges au sujet du jeune Espagnol: "C'est un pilote déterminé". Cette association devrait nous aider à progresser dans la hiérarchie. Lavée quatre heures avant les EL1 (qui se déroulent de jour) par une pluie dense, la piste est sèche lorsque les pilotes se lancent sans réellement accorder de temps à l'évaluation des pneus tendres et se concentrant immédiatement sur les supertendres et les ultratendres.

Après avoir vu la position de tête changer de mains entre Red Bull et Mercedes à mi-séance, les 45 dernières minutes ne permettent de se faire une idée de l'accent porté par Ferrari à des éléments de préparation comparables à ceux de ses rivaux.

Articles Liés

Commentaires