Tanitnews

Front national : le couscous de la discorde


Mais c'est la publication d'un cliché représentant le petit groupe à table sur le compte Twitter de la militante Kelly Betesh accompagné de la légende: "Au meilleur couscous de Strasbourg" qui met le feu aux poudres.

Mercredi dernier, Florian Philippot dînait avec plusieurs cadres frontistes dans un restaurant strasbourgeois. Problème: le choix de ce plat n'est pas du goût de tous. Sur les réseaux sociaux, des militants frontistes et nationalistes s'en sont pris à Florian Philippot, l'accusant de préférer le couscous à la "gastronomie française", alors que Strasbourg propose de nombreuses spécialités "du terroir", notamment la choucroute. Sur celle photo, on peut y voir, entre autres, Florian Philippot, le vice-président du parti, et Sophie Montel, conseillère régionale FN.

Agacée, Amélie de la Rochère, assistance parlementaire de Florian Philippot, a invoqué pizza, tomate et pommes de terre pour défendre sa position.

Tempêtes tropicales: Après Irma, place à Maria et Lee
Dimanche matin, les différents modèles commençaient à s'accorder, faisant passer l'œil de l'ouragan en plein sur la Guadeloupe. La première Maria a pris naissance samedi à 2.000 km au sud-est des Antilles.

Rapidement, le hashtag #couscousgate s'impose sur Twitter.

Auprès de BuzzFeed News, Florian Philippot a jugé ces réactions d'une "bêtise caricaturale", dénonçant "un poison" pour le parti dirigé par Marine Le Pen "dans la mesure où certains sauteront sur l'occasion pour faire l'amalgame entre cette bêtise crasse et le patriotisme". C'est le cas de Sophie Montel, députée européenne frontiste.

Articles Liés

Commentaires