Tanitnews

Liberté provisoire pour l'ancien chef de la diplomatie de Blaise Compaoré — Burkina/Putsch


Mais ce qu'il faut tenir pour acquis, c'est que le premier général de la gendarmerie nationale, Djibrill Bassolé, bénéficie depuis ce 10 octobre 2017 d'une mise en liberté provisoire, a appris Burkina24 auprès de sources judiciaires, de proches et d'avocats du prévenu. C'est la radio Omega FM, sur Twitter, qui a donné l'information. Après plusieurs rejets, il a fini par obtenir la liberté provisoire.

Djibril Bassolé était détenu depuis deux ans à la Maison d'arrêt et de correction des armées (Maca). À l'époque, des bandes sonores avaient été présentées comme étant des enregistrements d'écoutes téléphoniques captées par les services secrets du Burkina Faso.

France : Wauquiez prend ses distances avec Sens commun à propos du FN
De quoi maintenir en vie le courant que Marion Maréchal-Le Pen a laissé orphelin en quittant - temporairement - la politique.

Actuellement, le général Gilbert Diendéré, cerveau du putsch, et une centaine de militaires sont incarcérés pour leur implication présumée dans cette tentative de coup d'Etat. C'est Jean-Marie Ouattara, président de la chambre de contrôle près le tribunal militaire qui aurait accordé cette liberté à l'ex-ministre.

Articles Liés

Commentaires