Tanitnews

Nicolas Hulot veux taxer le béton pour protéger les terres agricoles


Centres commerciaux, bureaux, logement: chaque année, le béton avale les terres agricoles.

C'est Le Parisien qui révèle l'information.

Créteil. Il tente de défenestrer son ex-femme du 8ème étage
Son ex-mari, toujours propriétaire du bien en partie et possédant un double des clés, s'y rendait encore régulièrement. Lundi midi à Créteil (Val-de-Marne), une femme d'une trentaine d'années a été victime de la colère de son ex-mari.

Pour lutter contre "la folie des grandeurs" des promoteurs immobiliers et remédier à la diminution des surfaces agricoles, le ministre de l'Ecologie envisage de taxer les "bétonneurs". Cette future contribution frapperait ainsi tous les projets de construction "aboutissant à l'artificialisation d'espaces naturels". L'objectif de Nicolas Hulot est de "freiner les choses" pour "mettre fin à cette frénésie souvent injustifiée".

"C'est une réflexion que j'ai proposée au Premier ministre, qui m'a invité à y travailler", a précisé le ministre. Pour le ministre, ces surfaces sont indispensables, car elles " jouent un rôle important dans l'équilibre climatique, la préservation de la biodiversité et notre souveraineté alimentaire ". Avec cette mesure, le ministre entend donner un signal fort estimant que "lorsqu'on prend à la nature, il faut lui rendre ailleurs".

Articles Liés

Commentaires