Tanitnews

Une des Inrockuptibles sur Cantat : Marlène Schiappa "au nom de quoi" ?


Dans leur grande majorité, les internautes, dont le nombre de réactions a fait se hisser Bertrand Cantat dans les tendances du moment sur Twitter, ont été sur la ligne de la secrétaire d'Etat, condamnant fermement la une du magazine. La raison? L'hebdo a choisi de mettre en une, Bertrand Cantat.

"Et au nom de quoi devons-nous supporter la promo de celui qui a assassiné Marie Trintignant à coups de poings?" s'est indignée Marlène Schiappa sur son compte Twitter, concluant: "Ne rien laisser passer".

Estrosi joue "l'audace" et les élus locaux
La "France audacieuse" se rêve en parti des territoires , même si elle récuse le terme. L'opération portes ouvertes continue chez Les Républicains .

"Un avis partagé notamment par sa collègue Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat durant la présidence de François Hollande, qui s'et elle aussi émue de cette Une: " Réunir sur une même couverture Cantat et Orelsan qui chante " je vais te marie-trintigner", il fallait oser. Le réalisateur français Mathieu Kassovitz a lui aussi laissé éclaté son incompréhension: "Les Inrocks, vachement rock and roll votre couv".

Certains n'ont cependant pas été surpris par cette une, rappelant que la magazine avait par le passé mis en valeur Roman Polanski - visé depuis 1977 par plusieurs affaires d'agression sexuelles, dont certaines sur mineures - ou encore Woody Allen, accusé de viol par sa fille Dylan Farrow. "J'adore votre coté provoc".

Articles Liés

Commentaires