Tanitnews

Une des Inrockuptibles sur Cantat : Marlène Schiappa "au nom de quoi" ?


Dans leur grande majorité, les internautes, dont le nombre de réactions a fait se hisser Bertrand Cantat dans les tendances du moment sur Twitter, ont été sur la ligne de la secrétaire d'Etat, condamnant fermement la une du magazine. La raison? L'hebdo a choisi de mettre en une, Bertrand Cantat.

"Et au nom de quoi devons-nous supporter la promo de celui qui a assassiné Marie Trintignant à coups de poings?" s'est indignée Marlène Schiappa sur son compte Twitter, concluant: "Ne rien laisser passer".

Il va se marier — Jeremstar
Après son enquête sur la prostitution dans la téléréalité, l'intervieweur addict aux baignoires s'attèle à la sologamie . La sologamie est un mode de vie qui peut convenir à des individus ayant vécu plusieurs déceptions sentimentales.

"Un avis partagé notamment par sa collègue Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat durant la présidence de François Hollande, qui s'et elle aussi émue de cette Une: " Réunir sur une même couverture Cantat et Orelsan qui chante " je vais te marie-trintigner", il fallait oser. Le réalisateur français Mathieu Kassovitz a lui aussi laissé éclaté son incompréhension: "Les Inrocks, vachement rock and roll votre couv".

Certains n'ont cependant pas été surpris par cette une, rappelant que la magazine avait par le passé mis en valeur Roman Polanski - visé depuis 1977 par plusieurs affaires d'agression sexuelles, dont certaines sur mineures - ou encore Woody Allen, accusé de viol par sa fille Dylan Farrow. "J'adore votre coté provoc".

Articles Liés

Commentaires