Tanitnews

Immobilier: les propriétaires paient toujours plus de taxe foncière


Et les mauvaises nouvelles s'accumulent puisque cette taxe a augmenté de 14,01% entre 2011 et 2016, largement plus que l'inflation sur cette même période. Selon l'Observatoire annuel des taxes foncières sur les propriétés bâties réalisé par l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) paru ce 12 octobre, la taxe foncière a augmenté en moyenne de 14% au niveau national entre 2011 et 2016, hors taxes d'enlèvement sur les ordures ménagères. Cette hausse est quatre fois moins élevée que celle enregistrée entre 2015 et 2016 (+3,78%). Entre 2016 et 2017, elle n'a augmenté que de 1 % dans une cinquantaine de villes les plus peuplées. avec une augmentation moyenne inférieure à 1 %, ce qui montre un effort de modération de la part des départements et des grandes villes.

" Nous sommes prêts à recruter Coutinho en janvier " — Barça
Le mercato hivernal du FC Barcelone s'annonce aussi actif que celui qui s'est produit en été dernier. Le message auprès des autres clubs est passé.

Ainsi, c'est à Lille et à Argenteuil, en banlieue parisienne, que la taxe foncière a le plus augmenté (respectivement +32% et +23%). C'est le cas notamment du Lot-et-Garonne (+21,25%), de la Moselle (+10,47%) et des Ardennes (+10,23%) qui enregistrent les trois plus fortes hausses sur un an. On retrouve sur le podium des plus fortes hausses Limoges (+6,9%), Nanterre (+5,5%) et Metz (+4,45%). Nantes, Créteil et Saint-Denis ont vu leur taxe foncière grimper de plus de 20%. Par ailleurs, les valeurs locatives, assiette de l'impôt foncier, seront désormais revalorisées annuellement en fonction de l'inflation réelle et non l'inflation prévue. Car cet impôt est l'un des principaux leviers de financement des municipalités, avec la taxe d'habitation... bientôt supprimée pour 80% des Français. "Les collectivités ont tendance à augmenter d'année en année leur taux d'imposition, constate Jean Perrin, président de l'UNPI".

Articles Liés

Commentaires