Tanitnews

"Les anémones blanchissent, les poissons-clowns pâtissent", alarme le Criobe


Une étude menée par des chercheurs du Centre de recherches insulaires et l'observatoire de l'environnement (CNRS/EPHE/Université de Perpignan Via Domitia) en Polynésie française, révèle que le blanchissement des anémones, dû au réchauffement de l'eau, a des conséquences sur les populations de poissons-clowns.

Le blanchissement des coraux est une conséquence bien connue du réchauffement.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont rendu visite pendant quatorze mois à treize couples de poissons-clowns et à leurs anémones dans les récifs de l'île de Moorea (Polynésie). Résultat: les coraux, et donc les anémones, blanchissent et deviennent insalubres pour les pauvres poissons-clowns. Elles constituent une part très importante de la biodiversité, et.) microscopique, qui leur donne leur couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude (s) donnée (s).), et en association avec certaines espèces de poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Ainsi, les anémones servent d'abri pour les poissons-clowns qui vont pondre leurs œufs à leurs pieds. La moitié des anémones suivies dans cette étude ont blanchi elles aussi en perdant leurs microalgues.

Sylvester Stallone repasse derrière la caméra pour réaliser la suite de Rocky
Si Ryan Coogler a fait un somptueux boulot sur le premier, il est trop occupé par Black Panther pour s'atteler à sa suite. Pour ce nouvel opus issu de l'univers de Rocky , l'étalon italien s'apprête à reprendre la casquette de réalisateur .

Des prélèvements de sang ont permis de constater une "forte hausse des taux de cortisol, l'hormone du". Ainsi, le blanchiment des anémones provoque un stress qui diminue les taux d'hormones sexuelles et donc la fécondité des poissons. Ces poissons pondaient moins fréquemment, des ufs moins nombreux et moins viables – alors que ces paramètres étaient inchangés chez les poissons abrités par les anémones non blanchies. "Ces liens, déjà établis dans des expériences de laboratoire, sont confirmés pour la première fois dans des conditions naturelles chez des poissons", continue le communiqué du Criobe. Un suivi sur les mêmes poissons sera à nouveau assuré lors du prochain épisode El Niño, afin d'analyser la réaction des poissons-clowns face à un nouvel épisode de réchauffement: le fait d'avoir subi un premier stress leur permet-il de mieux s'acclimater à un second, ou au contraire, les fragilise? Par ailleurs, les scientifiques se demandent quelle serait la situation en cas de réchauffement plus intense ou plus long.

Les poissons-clowns ne sont pas la seule espèce concernée par le blanchissement des anémones.

Articles Liés

Commentaires