Tanitnews

RDCongo : pas d'élection pour remplacer Kabila avant début 2019 (Commission électorale)


L'ONU craint une aggravation de la crise.

Le report des élections revient à enterrer définitivement l'accord entre le pouvoir et l'opposition conclu le 31 décembre 2016 sous l'égide de l'Église catholique.

Discrètement publiée dans une des dépêches quasi-quotidiennes de la Commission nationale électorale indépendante (Ceni), cette annonce intervient au moment où l'ONU s'inquiétait d'une aggravation des crises politiques, sécuritaires et humanitaires dans ce pays-continent d'Afrique centrale.

"La CENI (commission électorale, ndlr) a besoin de 504 jours après la fin du recensement pour arriver au jour du scrutin", a expliqué, sur son site Internet, cette commission, tenant l'argument de la poursuite du recensement en vue de l'établissement de la liste électorale.

Géant d'Afrique centrale (2,3 millions de km2, au moins 70 millions d'habitants, neuf frontières), la RDC se trouve dans une impasse constitutionnelle liée au maintien au pouvoir du président Kabila au-delà de la fin de son deuxième mandat le 19 décembre 2016.

L'agence du médicament dédouane la nouvelle formule — Levothyrox
Des manifestations qui sont caractéristiques d'un déséquilibre hormonal, et qui existaient déjà avec l'ancienne formule du Levothyrox .

" Il n'y a plus à attendre".

Sollicité par l'AFP, le leader de l'opposition Félix Tshisekedi, fils de l'opposant décédé le 1er février, a réservé sa réaction pour plus tard.

Dans un rapport spécial intitulé " Revue stratégique de la mission de l'ONU en RDC ", signé du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, et publié mercredi 11 octobre, les Nations unies semblaient déjà anticiper le report des élections: " La majorité des interlocuteurs consultés reconnaissent que le calendrier des élections fixé dans l'accord du 31 décembre (2016) ne sera pas respecté ", peut-on lire dans ce document.

Il s'est particulièrement dit préoccupé de la dégradation de la situation humanitaire: " Nous comptons environ 8,5 millions de personnes - y compris 5,5 millions d'enfants - ayant actuellement besoin d'assistance humanitaire.

Articles Liés

Commentaires