Tanitnews

Etats-Unis: l'aviation civile ordonne une inspection des moteurs d'A380


Suite à l'atterrissage d'urgence du vol AF066 fin septembre, la direction américain de l'aviation civile (FAA) a ordonné une inspection des moteurs de certains Airbus A380. Le vol AF066 avait décollé de l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle le 30 septembre vers 09h30 (GMT), avec 497 passagers et 24 membres d'équipage à bord. "L'observation du réacteur montre que la soufflante, premier élément tournant à l'avant du moteur, s'est détachée en vol, entraînant avec elle la perte de l'entrée d'air".

La FAA demande une inspection visuelle des réacteurs de la série Model GP7200 d'Engine Alliance (EA) et de retirer certaines pièces des pales si elles présentent des défauts. Le cône de soufflante devra être déposé et remplacé en cas d'anomalie.

Cette inspection ne prend pas plus de deux heures.

Le plan de Macron pour garder le drapeau européen à l'Assemblée
Mélenchon, cette déclaration "ne peut être signée" par le chef de l'État "sans vote ni accord du Parlement français". Les réactions à la proposition d'Emmanuel Macron ont été immédiates, à l'image de celle de Jean-Luc Mélenchon.

" Nous considérons cette directive comme provisoire".

Produit par Engine Alliance, une co-entreprise de General Electric et Pratt & Whitney, les moteurs GP7200 équipent quelque 90 A380 d'Emirates Airline, et la totalité des A380 d'Air France, Etihad Airways, Korean Air et Qatar Airways, soit environ 60% de la flotte en service.

"Une enquête pour déterminer la cause de l'incident est en cours et nous pourrions décider de nouvelles mesures réglementaires si nécessaire", ajoute la FAA dans un communiqué.

Articles Liés

Commentaires