Tanitnews

"Groupe parlementaire " Liberté Démocratie " : "L'opposition d'attaque pour une Assemblée de " Renouveau "


"Nous avons constaté que les élections n'étaient ni transparentes, ni démocratiques et ne répondaient pas aux normes", détaille Me Madické Niang, président dudit groupe parlementaire.

"La justice devrait prendre en compte ce qui est advenu après sa détention. Nous ne laisserons rien passer et les Sénégalais seront informés à tout moment", a dit Me Madické Niang.

Le séminaire organisé, hier, par le groupe parlementaire "Liberté et démocratie" a été l'occasion, pour les membres, d'échanger sur les missions et prérogatives du député dans un contexte de renouveau et de discuter du groupe parlementaire liberté et démocratie, "organe de coordination d'une opposition parlementaire de veille, de contrôle et de proposition". Et afin de rendre les objectifs fixés plus atteignables, une séance de formation et d'information était nécessaire pour les nouveaux élus du peuple.

Jardim prive Ghezzal de ses retrouvailles avec l'OL — Lyon-Monaco
Un débat, en réalité, sur les choses sur lesquelles il doit progresser, a expliqué Leonardo Jardim à Nice Matin . Notons enfin qu'en cinq rencontres de Ligue 1, Rachid Ghezzal a inscrit un but face à Lille (victoire 4-0).

Plusieurs thématiques ont été développés au cours du séminaire, entre autres, le rôle du député dans l'examen du budget et les relations entre le député et l'administration parlementaire.

"Il faut que les députés qui n'ont jamais siégé soient suffisamment armés pour représenter dignement le peuple sénégalais à l'Assemblée", déclare Me Madické Niang. "Cette législature est installée pratiquement au détour des prochaines élections avec tous les problèmes que nous rencontrons tant sur le plan institutionnel que sur le plan politique, économique, social et culturel", a renchéri Mamadou Diop Decroix, vice-président du groupe. "Nous allons y réfléchir et avoir une position de groupe", a promis l'avocat, qui s'est aussi prononcé sur l'affaire Khalifa Sall. De son point de vue, la place du maire de Dakar n'est pas en prison.

Articles Liés

Commentaires