Tanitnews

Le PCF demande la démission d'un adjoint après des propos sexistes — Montauban


Supprimé depuis, le post en question se composait d'une simple citation: "En chaque femme, il y a quelque chose de bien mais je dois l'introduire moi-même". C'est le message que Philippe Masan, adjoint au maire de Montauban, a posté sur son mur Facebook. Sexiste moi? A la maison, j'ai une femme, deux filles, deux chattes et 20 poules.

"De tels propos sont honteux et méritent d'être condamnés avec la plus grande fermeté".

" "La 43e cérémonie des César sera dédiée à une " immense actrice " française
Une belle initiative de la part de l'Académie des César , qui dévoilera le 31 janvier prochain les nommés pour cette 43e édition . Un nouvel hommage lui sera probablement rendu le 2 mars prochain lors de la 43e édition des César, présentée par Manu Payet .

" Sur sa page Facebook Monsieur Fasan se livre à une véritable diatribe où se mêlent sexisme, misogynie et propos rétrogrades et dégradants ", écrit le porte-parole de la fédération communiste du Tarn-et-Garonne, Thomas Portes. Je n'ai que des femelles à la maison. Contacté par France 3 Occitanie, qui a révélé l'information, l'élu a tenté de se défendre d'une drôle de manière: "C'est une citation". "Je ne vais pas m'excuser".

Philippe Fasan, auteur-compositeur de variété et de musique country dans la vie civile, siège depuis mars 2014 au conseil municipal de Montauban, où il a été élu sur la liste de Brigitte Barèges, en tant que maire-adjoint en charge des quartiers du secteur nord-est. "Je n'ai rien fait de mal. Je n'ai pas violé des enfants", a-t-il expliqué. Pour moi Facebook est un espace de liberté et d'expression ou l'on peut rire et s'exprimer. Ce n'est pas le cas pour tout le monde et je le regrette. Mais comme le rappelle France 3, "la démission d'un élu local doit émaner de l'élu lui-même et prend la forme d'une lettre adressé au Préfet du département".

Articles Liés

Commentaires