Tanitnews

Facebook expérimente ses Instant Articles payants sous Android


Le réseau social a déclaré qu'il autoriserait des "paywalls" dans sa fonction Instant Articles, visant à encourager les utilisateurs à s'inscrire et à payer les organisations de presse dont le contenu est lié via Facebook. "Le marché de l'information a radicalement changé [et] ce sont les journaux en ligne qui sont le mieux à même de décider ce qui leur convient le mieux", reconnaissait alors l'un des porte-paroles de Google.

Facebook est parfaitement conscient qu'il est un formidable vecteur d'audience pour les sites web d'information et il souhaite donc aider les groupes de presse à transformer leurs lecteurs en abonnés. L'idée est tout simplement de permettre aux lecteurs de s'abonner à certaines publications en ligne directement à travers le réseau social.

Facebook a annoncé l'arrivée imminente de l'abonnement payant (pour lire les articles via Instant Articles) sur Android.

PSG : Verratti annonce déjà la victoire de Paris à l'OM
Un choix jusqu'ici payant, qui donne envie à Marco Verratti d'en voir plus: "on sait qu'on a encore une marge de progression". Marco Verratti reconnaît avoir songé à quitter le PSG .

Le géant des réseaux sociaux a annoncé qu'il allait tester des "modèles d'actualités premium" pour les organisations qui diffusent leur contenu sur Facebook, afin de permettre aux éditeurs de toucher un nouveau public, en plus d'avoir un meilleur contrôle sur les prix et les revenus. Aussi, la liste des médias sélectionnés pour participer à ce test grandeur nature est plutôt restreinte, mais on y trouve tout de même un grand journal français, Le Parisien, aux côtés des Bild, Boston Globe, Republica, Spiegel, Telegraph et autres Washington Post. Mais là où l'on aurait pu penser que Facebook chercherait à jouer le rôle d'intermédiaire, récupérant au passage une commission en pourcentage sur les transactions générées, il n'en est rien. Les éditeurs pourront proposer un accès payant très prochainement.

Les mouvements de Facebook et Google surviennent alors que de nombreuses organisations de presse blâment les géants de l'Internet pour encourager le contenu gratuit, tout en obtenant la plupart des revenus publicitaires provenant d'articles apparaissant sur leurs plateformes.

Comme évoqué plus haut, deux systèmes différents seront en réalité testés: le premier permet à l'utilisateur de consulter 10 articles avant de devoir passer par la case " abonnement ".

Articles Liés

Commentaires