Tanitnews

Un soldat nord-coréen fait défection au Sud à Panmunjom


Hier, un nord-Coréen a fui son pays en franchissant la JSA, ou la zone commune de sécurité au village de la trêve de Panmunjom. Elle concerne cette fois un soldat. Un peu plus tard, elle a retrouvé le militaire à 50 m au sud de la ligne de démarcation. L'incident s'est déroulé lundi en milieu d'après-midi, à 15h 31 très précisément selon l'état-major des armées sud-coréennes (JCS). Il était alors blessé à l'épaule et au coude par des balles tirées par l'armée de son pays. Il a été transporté par hélicoptère du Commandement des Nations unies au CHU d'Ajou à Suwon, près de Séoul, où il a été opéré par le traumatologiste de renom Lee Guk-jong.

Selon l'état-major interarmées sud-coréen, le déserteur n'était pas armé et il n'y a pas eu d'accrochage entre les deux Corées. Suite à plusieurs coups de feu tirés dans la partie nord de cette zone la plus militarisée au monde, la garde sud-coréenne a immédiatement renforcé sa vigilance.

Ce montage photographique montre un soldat nord-coréen en train de se rendre en Corée du Sud via la JSA à la frontière inter-coréenne.

Accusations d'"ingérence russe": Trump croit la position de Poutine
Les échanges entre les deux hommes ont fait l'objet d'intenses spéculations pendant deux jours dans la ville côtière de Da Nang, où ils participaient au forum de Coopération économique Asie-Pacifique (Apec).

Quand on lui a demandé si la Corée du Nord a violé les termes de l'armistice, le ministre a indiqué qu'il demanderait à la Commission d'armistice militaire de l'UNC de prendre les mesures appropriées.

Aujourd'hui, le commandement des Nations unies a donné quelques précisions sur les circonstances de sa défection.

"Notre armée a recueilli un militaire nord-coréen qui avait traversé d'un poste nord-coréen en direction de notre Maison de la Liberté", a indiqué l'armée en référence à un des bâtiments de la JSA. Mais une roue du véhicule ayant heurté un fossé, il en est sorti pour se diriger à pied vers la ligne de démarcation avant de passer au Sud, et ce sous le feu de soldats nord-coréens. Son médecin a affirmé qu'il devrait subir une opération supplémentaire.

Articles Liés

Commentaires