Tanitnews

Airbnb annonce le plafonnement des locations dans le centre de Paris


C'est décidé. La plateforme de location de logements entre particuliers Airbnb attaquée par les acteurs du tourisme, de l'hôtellerie et le gouvernement pour "concurrence déloyale", va lâcher du lest face à la pression et limiter la location à 120 nuitées par an à Paris.

Une mesure pourtant déjà prônée par la mairie, et cela, pour l'ensemble des arrondissements de la capitale. Paris est pour Airbnb l'un des premiers marchés du monde avec 65.000 logements revendiqués. Un compteur indiquera sur chaque annonce le nombre de nuitées en temps réel afin que l'hôte susceptible de se rapprocher de cette limite ou de l'excéder puisse suivre son activité et s'organiser en conséquence.

C'est une annonce innatendue d'Emmanuel Marill, le DG France d'Airbnb ce mardi matin sur France Inter. Bien sûr, les loueurs professionnels ou autres hôteliers ayant recours à Airbnb ne sont pas concernés par cette mesure, à condition de se signaler en remplissant un formulaire spécial.

Japon: Menace d'attentat pendant Belgique
Des détecteurs de métaux, des chiens chercheurs d'explosifs ont contribué au renforcement du dispositif de sécurité. La police de Bruges en a été avisée ainsi que l'organisme en charge de l'analyse de la menace (OCAM).

"C'est hallucinant", a réagi Ian Brossat, adjoint au Logement de la maire de Paris Anne Hidalgo.

La loi n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique stipule selon le site internet de la Direction Générale des Entreprises que "Les plateformes intermédiaires auront l'obligation de décompter le nombre de jours de location des résidences principales". Airbnb "présente comme un geste de bonne volonté une annonce qui en réalité enfreint la loi". Il demande également la publication du décret prévoyant des sanctions en cas de non-application de la loi.

Articles Liés

Commentaires