Tanitnews

Japon: Menace d'attentat pendant Belgique


Une information confirmée par la police brugeoise à Het Laatste Nieuws.

"Une heure avant le match, nous n'étions pas sûrs que cette rencontre allait se tenir", a précisé Stefan Van Loock, le responsable presse de l'Union Belge.

La police belge a sué des croquettes hier.

Nouvelle Zélande. Les bleus s'inclinent 18 à 38
La France perd sur un lourd score 18 à 38 ce samedi 11 novembre au Stade de France . Ce samedi soir, face aux All Blacks , les Français n'auront aucune marge d'erreur.

La police de Bruges en a été avisée ainsi que l'organisme en charge de l'analyse de la menace (OCAM).

Le résultat, rassurant, de l'analyse de l'OCAM n'est arrivé que pendant le match. En concertation avec les organisateurs et avec le bourgmestre de Bruges, il avait en effet été décidé de "ne pas alarmer le public", mais de malgré tout "renforcer les contrôles d'accès au stade", précise Dirk Van Nuffel, chef de corps de la police de Bruges, en fin de soirée. Des détecteurs de métaux, des chiens chercheurs d'explosifs ont contribué au renforcement du dispositif de sécurité.

Ces contrôles renforcés ont provoqué le retard de nombreux supporters au stade, entre 5.000 et 8.000 selon les estimations, qui ont raté le coup d'envoi du match. "Je ne sais pas si vous avez remarqué qu'il y avait beaucoup de 'empty seat', mais ce n'est pas seulement pare que les gens suivent leur GPS et ne regardent pas les panneaux, c'est aussi à cause d'un traitement d'attentat très sévère". La Belgique s'est finalement imposée 1-0 face au Japon grâce à un but de Lukaku.

Articles Liés

Commentaires