Tanitnews

Jérusalem est une "ligne rouge" — Erdogan


Le président turc Recep Tayyip Erdogan a averti mercredi que la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël par Washington " ferait le jeu des groupes terroristes ".

" J'adresse d'ici un appel au monde entier: gardez-vous de prendre toute mesure qui viserait à modifier le statut légal " de Jérusalem, a lancé M. Erdogan.

"Nous allons mener cette lutte jusqu'au bout avec détermination".

M. Erdogan a aussi annoncé que l'Organisation de la Coopération islamique (OCI) tiendra une réunion extraordinaire le 13 décembre courant à Istanbul.

Vladimir Poutine annonce sa candidature à l'élection présidentielle en Russie
Certains soupçonnent sa candidature d'être favorisée par le Kremlin pour diviser l'opposition et contre celle d'Alexeï Navalny, principal opposant au pouvoir, qui n'est pas sûr d'être autorisé par la justice à se présenter.

Les dirigeants ont discuté du projet américain qui vise à reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël.

Israël considère la Ville sainte comme sa capitale "éternelle et réunifiée", mais les Palestiniens estiment que Jérusalem-Est doit être la capitale de l'Etat auquel ils aspirent. "Parce que ces mesures sont de la trahison", a déclaré M. Erdogan, lors d'un discours télévisé prononcé devant des membres de son parti à Mus (est).

M. Erdogan a rappelé à ses interlocuteurs que les Nations Unies (ONU) et la Communauté internationale avaient rejeté la décision d'Israël d'annexer Jérusalem en 1980. Ce dernier a de son côté souligné que la ville sainte était " cruciale pour la stabilité " de la région. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Articles Liés

Commentaires