Tanitnews

"Je ne peux pas discuter du francs Cfa ici" — Mahammad Dionne


La déclaration de politique générale du Premier ministre est prévu à partir de 10 à l'Assemblée nationale. Les installations, équipements et moyens de surveillance et d'intervention opérationnelle scientifique et technique des forces de défense et de sécurité seront davantage renforcés.

Pour le Premier ministre, sur les trois prochaines années, "le gouvernement engagera la construction de 15 nouveaux commissariats de police à Dakar et dans les régions, de 22 postes frontaliers et de nouvelles casernes". Un état de fait que le chef du gouvernement a tenté d'expliquer par le fait qu'"on ne peut parler de Sénégal de tous, de Sénégal pour tous, sans une prise en charge correcte de la question sécuritaire, qui (...) reste et doit rester une préoccupation centrale du gouvernement, pour la bonne et simple raison que sans sécurité, il n'y a ni stabilité, ni paix, ni développement".

#Alerte : Vladimir Poutine officialise sa candidature à l'élection présidentielle de 2018
L'annonce de sa candidature tombant au moment où les yeux de la communauté internationale sont tournés vers les Etats-Unis, alors que Donald Trump doit annoncer qu'il reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël.

Le Premier ministre Mahammed Dionne a invité mardi le secteur privé à prendre le relais de l'Etat, dans le domaine de l'investissement public, afin d'accélérer l'intégration de l'économie sénégalaise à l'économie mondiale. Il s'agit du recrutement de plus de 5 000 nouveaux agents de police et de 13 000 Agents d'assistance à la sécurité de proximité (Asp). "Toutes les promesses que vous aviez faites dans les villes qui se trouvent en dehors de Diamniadio vous attendent et jusque-là, aucune pose pierre n'été faite", a-t-il lancé au Premier ministre. Toutes ces nouvelles recrues feront l'objet d'un redéploiement dans les services publics, parapublics et les collectivités territoriales. Pour nous jeunes républicains sénégalais de la diaspora, c'est une fierté.

Et Mahammed Boun Abdallah Dionne de préciser, à l'attention de la Représentation nationale, que "c'est un problème qui est en train d'être réglé en toute discrétion et humanisme".

Articles Liés

Commentaires