Tanitnews

Plus d'ancienne formule à partir de mars 2018 — Levothyrox


Une action collective Le 24 octobre dernier, l'avocat toulousain des plaignants, Christophe Lèguevaques, avait assigné Merck à Lyon, où le groupe allemand a son siège français, en déposant les 108 premiers dossiers de cette action collective.

C'est ce mardi qu'une première procédure judiciaire à l'encontre du laboratoire Merck, impliqué dans l'affaire du Levothyrox, s'ouvre à Lyon. Selon des milliers de malades en France, ce médicament destiné à soigner les troubles de thyroïde entraînerait des crampes, des maux de tête, une fatigue intense, des vertiges ou des pertes de cheveux. Réparation des préjudices moraux et préjudice d'angoisseL'avocat réclame pour chacun une indemnité forfaitaire de 10.000 euros pour la réparation des préjudices moraux, soit 5.000 euros pour le défaut d'information et 5.000 euros pour le préjudice d'angoisse. Ce qui n'était pas le cas avec l'ancienne formule, dont le dosage était différent. "Aujourd'hui plus de 500 assignations ont été déposées au tribunal et 2.000 autres sont en attente de l'être", avait indiqué avant l'audience à maître Lèguevaques, qui pense rassembler "entre 3.000 et 5.000 patients en procédure".

PSG : Thiago Silva et son souhait pour l'avenir
On va continuer à discuter, mais tout indique que cela devrait se faire si je suis bon sur le terrain " a confié Thiago Silva. Jusqu'au bout de son contrat Malgré quelques critiques essuyées sur des trous d'air, Thiago Silva n'a pas flanché.

Une action collective est menée, depuis septembre, contre le laboratoire Merck qui commercialise le Levothyrox. Pourtant, le laboratoire a récemment annoncé qu'il ne comptait pas continuer de distribuer Euthyrox au-delà de mars 2018. Selon Merck et les autorités de santé cependant, le produit fabriqué par Patheon diffère de l'ancienne formule du Levothyrox.

Articles Liés

Commentaires