Tanitnews

L'addiction aux jeux vidéo bientôt considérée comme un trouble mental par l'OMS


Aujourd'hui, force est de constater que l'addiction aux jeux vidéo continue de faire l'objet de vifs débats dans le monde entier et cela depuis plusieurs années.

L'Organisation Mondiale de la Santé devrait prochainement inclure les "troubles du jeu vidéo" dans leur liste de problèmes de santé mentale en 2018.

Selon le guide bêta de l'OMS, le diagnostic peut être porté lorsque le comportement problématique lié au jeu est observable sur une période d'au moins 12 mois.

"La maladie des jeux vidéo est répertoriée parmi les maladies des comportements addictifs, rejoignant le trouble du jeu, seule autre maladie de cette catégorie", détaille Psychology Today, mardi 26 décembre.

Une comptine jugée raciste fait polémique dans une école — Aubervilliers
D'autres twittos ont affirmé avoir déjà entendu cette comptine dans d'autres établissements en France, et ce, depuis plusieurs années.

Le chapitre sur les troubles du jeu, qui sera intégré dans le futur CIM-11, doit encore être finalisé, et reconnaîtra officiellement les troubles obsessionnels du jeu vidéo comme une maladie mentale.

Si la terminologie définitive n'est pas encore établie, l'OMS a toutefois défini ce trouble. En d'autres termes, à travers ce manuel, l'Organisation mondiale de la santé considère qu'un joueur présente un trouble du jeu à partir du moment où il accorde une priorité croissante au jeu "dans la mesure où le jeu devient prioritaire sur les autres intérêts de la vie y compris par exemple le sommeil et la nourriture".

Une initiative majeure de l'OMS consiste à créer et à mettre à jour un classement internationale des maladies, c'est un système de classification qui permet d'identifier un large éventail de signes, de symptômes, de résultats anormaux et bien plus encore.

Une recommandation qui ne veut pas forcement dire que jouer aux jeux vidéo est toujours mauvais pour la santé.

Articles Liés

Commentaires