Tanitnews

L'OMS reconnaît l'addiction aux écrans comme une maladie — Jeux vidéo


L'Organisation mondiale de la santé affirme dans Psychology Today que les jeux vidéos peuvent, à forte dose, entraîner une dépendance réelle. En effet, l'addiction aux jeux vidéo favoriserait les troubles du comportement. L'addiction aux jeux vidéos peut se traiter par le suivi d'une psychothérapie comportementale, par des séances d'hypnose.

Qu'est-ce que l'addiction aux jeux vidéo?

L'addiction aux jeux vidéo se traduit également par "la poursuite et l'augmentation de l'activité de jeu malgré l'apparition de conséquences négatives", ajoute le porte-parole cité par l'AFP.

Que ce comportement soit continu ou plus épisodique, l'OMS préconise de dresser un diagnostic après 12 mois d'observation avant de qualifier le trouble du comportement, et donc de proposer un traitement. Car oui, malheureusement cette addiction touche surtout les adolescents et les jeunes adultes.

Les Etats-Unis dynamitent la fusion entre MoneyGram et Ant Financial
La société chinoise devra indemniser Moneygram de 30 millions de dollars pour cette décision. Le groupe américain compte environ 1 300 employés.

Car c'est précisément sur les comportements déviants plus que la pratique ludique du jeu vidéo que veut insister l'OMS.

Interrogé par le magazine Science & Avenir, le Dr Bruno Rocher, psychiatre addictologue au CHU de Nantes, explique que "le jeu peut aussi devenir un comportement addictif par l'intermédiaire du "game play", les mécanismes de gratifications et récompenses, la captation de l'attention, l'immersion du joueur, qui lui permet d'oublier son quotidien".

Qu'en pensez-vous? Le débat est ouvert sur MinuteNews!

La décision prise par l'OMS permettrait donc de prendre en charge officiellement l'addiction aux jeux vidéo comme une maladie, comme c'est déjà le cas pour d'autres addictions comme le tabac ou encore l'alcool par exemple.

Articles Liés

Commentaires