Tanitnews

Le porte-parole de REM s'excuse pour ses insultes — Tweets "irréfléchis"


Autant de messages qu'il a depuis, supprimé.

"P*te", "f*otte", "va n*quer ta mère".

Pour rappel, Christophe Castaner a fait part, jeudi 4 janvier dernier, de trois nouvelles nominations au sein de La République en Marche!.

Le site d'info a publié, vendredi 5 janvier, plusieurs captures d'écran de vieux tweets insultants postés par Rayan Nezzar, à l'époque où il était étudiant à l'ENA.

Un nourrisson de deux mois dont le pronostic vital est engagé enlevé
Le père de l'enfant est un homme " grand, mince, porteur d'une barbe fournie de cheveux longs bouclés bruns à noirs ". Elle avait été retrouvée trois semaines plus tard en Hongrie, alors que l'alerte enlèvement avait été levée.

Ainsi, il interpelle une journaliste: "c'est ça le journalisme? pouffiasse" a-t-il écrit sur twitter. Il avait utilisé le même terme pour qualifier Aurore Bergé, aujourd'hui députée de son parti.

Après la journaliste, c'est Marine Le Pen et Jean-François Copé qui ont été insultés de "pute [s] ". Quant à Alain Juppé, il avait été traité de "f*otte".

Après avoir été contacté par Buzzfeed, Rayan Nezzar a commencé à supprimer de très nombreux tweets. Il en a cependant profité pour effacer environ 5.000 tweets sur les plus de 50.000 que contient son compte Twitter. Le nouveau porte-parole de La République En Marche a par ailleurs posté des excuses ce vendredi, invoquant des "propos irréfléchis ".

Âgé de 27 ans, le jeune homme est présenté sur le site d'En Marche comme un "spécialiste des questions économiques et sociales, (qui) enseigne l'économie à l'université Paris-Dauphine", a relevé Europe 1.

Articles Liés

Commentaires