Tanitnews

Les petites manies de Donald Trump révélées par son entourage


Ils dénoncent des comptes-rendus "faux [ou] sans fondements".

Donald Trump continue sa riposte. Ce à quoi Trump a répondu: "Quand il a été limogé [en août dernier], il n'a pas seulement perdu son emploi, il a aussi perdu la raison". On est bien loin de "l'ami", dont parlait Donald Trump il y a quelques mois.

Il met également en doute l'aptitude de M. Trump à diriger et affirme qu'Ivanka Trump a des ambitions présidentielles, versant même des larmes le soir des élections. Mais qu'après une heure, le magnat de l'immobilier s'est soudainement convaincu "qu'il méritait et qu'il était capable d'être le président des États-Unis".

Contempteur virulent de 'l'establishment' et des 'élites', le patron du très droitier site d'informations Breitbart News, a passé un peu plus de six mois dans l'aile ouest de la Maison Blanche. En effet, Donald Trump est obnubilé par la peur de se faire empoisonner. C'était une décision conjointe du couple et, dans un certain sens, un travail conjoint.

Saint-Étienne-du-Rouvray : un raté de la police ?
Et c'est seulement par la suite que la DRPP a informé les enquêteurs avec une note datée du 26 juillet. L'attentat survient et la DRPP se rend compte de sa défaillance.

"Tôt dans la campagne", son manque d'implication se serait déjà fait sentir. "Je suis allé jusqu'au 4e amendement, avant que son doigt tombe sur ses lèvres et que attention se perde".

Dans une démarche avant tout symbolique, il a adressé un courrier à son auteur Michael Wolff et à Steve Rubin, président de la maison d'édition Henry Holt and Co., leur demandant de " cesser immédiatement " sa distribution, évoquant, entre autres, la diffamation.

Pour devenir présidente, la fille du président et mère de famille nombreuse devra probablement apprendre à avoir la langue moins pendue. Une quasi-trahison selon Steve Bannon.

Articles Liés

Commentaires