Tanitnews

La santé mentale des enfants en danger selon deux actionnaires d'Apple — IPhone


Ils espèrent, avec cette lettre ouverte, sensibiliser d'autres investisseurs à leur cause. Et pourquoi pas chercher une solution.

Les fonds Jana Partners et California State Teachers' Retirement System (CalSTRS) deux institutions actionnaires de la firme de Cupertino, somment la société californienne de mener une étude mesurant l'impact de l'utilisation des smartphones sur les enfants.

Dans une lettre remise samedi à Apple, Jana, un fond activiste de premier plan, et CaISTRS, un des plus importants fonds de pension américain, demandent à la première entreprise mondiale en termes de capitalisation boursière de réfléchir à la mise au point d'un logiciel permettant aux parents de limiter l'utilisation du téléphone de leurs enfants, a rapporté le Wall Street Journal.

Le Racing écrase Clermont
Restent les images qui sont choquantes et qui ont enflammé les débats alors que le match se déroulait encore à la U Arena . Avec un effectif largement remanié, les hommes de Franck Azéma ont subi la première période en encaissant deux essais.

Les parents, notamment aux Etats-Unis, estiment que leurs enfants sont de plus en plus tôt accros à leur iPhone. "Le malaise sociétal grandissant" va "à un moment donné probablement affecter Apple lui-même", préviennent ces deux investisseurs qui représentent environ 2 milliards de dollars d'actions Apple. En 2016 un sondage de Common Sense Media, rapportée par Reuters, dévoilait que cette addiction aux smartphones était ressentie par près de la moitié des adolescents américains.

" Il y a un nombre croissant de preuves qui montrent que, pour au moins certains des jeunes utilisateurs les plus assidus, cela pourrait avoir des conséquences négatives involontaires " sur la santé, écrivent les deux investisseurs, en s'appuyant sur plusieurs études américaines portant sur l'addiction aux écrans et leurs effet sur le bien-être des plus jeunes. Le financement des recherches n'est toutefois qu'une seule des demandes des deux fonds d'investissement qui s'inquiètent de l'image qu'Apple peut avoir auprès du public dans le futur.

Concrètement, les actionnaires proposent à Apple d'ajouter de nouvelles fonctionnalités pour les parents qui veulent limiter l'utilisation de l'iPhone à leurs enfants.

Articles Liés

Commentaires