Tanitnews

Enquête russe : Trump pourrait être interrogé par le procureur spécial


Selon la chaîne de télévision américaine NBC, les avocats du président américain auraient rencontré à la fin du mois de décembre les représentants du bureau du procureur en charge de l'enquête Robert Mueller, pour discuter des aspects logistiques d'un éventuel interrogatoire.

Lobbyiste expérimenté et habitué des cercles politiques de Washington, Paul Manafort a brièvement pris, entre juin et août 2016, les rênes de la campagne de Donald Trump, avant d'être renvoyé en raison de "conflits potentiels" d'intérêts avec des pays étrangers, selon le président américain.

Michael Wolff décrit en outre que personne, au sein de l'équipe de campagne de Donald Trump, ne s'attendait à ce que celui-ci remporte l'élection. L'équipe du procureur spécial enquête depuis le printemps dernier sur les accusations d'ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle américaine et sur une possible collusion avec l'équipe de campagne de Trump.

Flynn et Papadopoulos ont reconnu leur culpabilité, alors que Manafort et Gates l'ont rejetée.

Évacuation d'un Apple store après une surchauffe de batterie — Suisse
Une batterie d'iPhone a explosé dans l'Apple Store de Zurich en Suisse, provoquant un dégagement de fumée. Pompiers et police se sont rendus sur place.

Les services de renseignement américains ont même établi dans un rapport confidentiel rendu public en janvier 2017 que la Russie avait interféré dans l'élection présidentielle pour aider Donald Trump à remporter la présidence. Donald Trump qui a toujours contesté la moindre "collusion" entre ses équipes et Moscou dénonce régulièrement une "chasse aux sorcières" à son encontre.

À lire sur France 24: "États-Unis: quel est le rôle du procureur spécial Robert Mueller?"

Manafort, qui a plaidé non coupable, a porté plainte la semaine dernière contre Robert Mueller, qu'il accuse d'avoir outrepassé son autorité légale. "Il n'y a pas eu de crime", a déclaré le président alors qu'il se trouvait à Camp David. "C'est le genre de situation où, quand vous n'avez rien fait de mal, vous parlez franchement et avez envie d'en terminer", a ajouté le chef de la Maison blanche.

Articles Liés

Commentaires