Tanitnews

Une offre à 500 millions de dollars pour racheter Aluminium Dunkerque — Dunkerque


Une usine d'aluminium de Dunkerque, ancien fleuron de Pechiney et actuellement dans l'orbite de Rio Tinto, va passer sous le contrôle du groupe GFG Alliance de l'industriel britannique Sanjeev Gupta, première étape d'un ambitieux projet de déploiement en France.

Liberty House a investi des centaines de millions d'euros dans des acquisitions, dont la fonderie d'aluminium Rio Tinto en Ecosse et le sidérurgiste australien en faillite Arrium.

Le rachat est porté par Liberty House, la branche industrielle de GFG, qui souhaite développer les activités aval du site de Dunkerque avec des produits destinés à l'industrie automobile, a indiqué le groupe dans un communiqué. Créer "l'une des usines les plus efficientes du monde " Liberty House va ainsi spécialiser le site de Dunkerque, qui produit 280.000 tonnes d'aluminium par an, dans les produits pour l'automobile. Depuis plusieurs mois, des rumeurs faisaient état de la mise en vente de cette usine emblématique, qui constitue la plus grande fonderie d'aluminium d'Europe.

Limitation à 80 km/h : une mesure qui fait débat
Je comprends les arguments, et même la mauvaise humeur, mais je ne le fais pas pour augmenter les recettes de l'État. Le 26 octobre dernier, mon billet était intitulé " Emmanuel Macron: paresse ou cynisme? ".

Le directeur général de Rio Tinto, Jean-Sébastien Jacques, qui a pris les rênes du groupe anglo-australien en juillet 2016, a mis l'accent sur la réduction des coûts avec pour objectif de se recentrer sur les actifs les plus rentables.

L'aluminerie de Dunkerque, créée en 1991 par Pechiney, emploie aujourd'hui 570 personnes. Selon le propriétaire de l'usine, le montant de 500 millions de dollars (417 millions d'euros) proposé comprend un plan de modernisation du site nordiste. GFG Alliance est un groupe créé en 1992 par la famille d'origine indienne Gupta.

"Il s'agit du premier pas significatif de GFG en Europe continentale, que nous espérons poursuivre (.) non seulement dans l'aluminium, l'acier et l'automobile, mais également en amenant nos autres branches, y compris dans l'énergie, les services bancaires et la promotion immobilière, à explorer les opportunités en France et en Europe", a déclaré Sanjeev Gupta. Le groupe réalise 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires dans le monde. Une autre pourrait rapidement suivre, puisque GFG est candidat à la reprise d'Ascometal, un groupe sidérurgique en difficulté.

Articles Liés

Commentaires