Tanitnews

Youtube prend position suite à la vidéo de Logan Paul


La plateforme vidéo YouTube a sanctionné l'une de ses vedettes, l'Américain Logan Paul, après la publication de sa vidéo montrant un suicidé, l'écartant de deux projets et diminuant son exposition publicitaire. Youtube reconnait dans une lettre ouverte que son manque de communication sur cette affaire a été frustrant pour la communauté. "Vous avez le droit de savoir ce qui se passe", peut-on lire. "Le suicide n'est pas une plaisanterie et ne doit pas être une façon d'attirer des spectateurs".

Le 10 janvier, les sanctions ont été rendues publiques, comme l'a déclaré une porte-parole de YouTube dans un communiqué: " À la lumière des événements récents, nous avons décidé de supprimer les chaînes de Logan Paul de Google Preferred".

Des manifestations contre Tim Hortons en Ontario
L'année 2018 n'en est qu'à ses débuts mais l'industrie de la restauration canadienne a déjà été secouée par une virulente polémique.

La suite est connue: de très nombreuses personnes dénoncent l'inconséquence et la bêtise crasse de Logan Paul, parfois de manière particulièrement virulente, forçant le vidéaste à la retirer, à publier une vidéo d'excuse et à se mettre pour un moment en retrait des réseaux sociaux. La production de The Thining: New World Order, thriller dont Logan Paul tenait le rôle titre, est aussi suspendue. " Nous attendons plus des créateurs qui construisent leur communauté sur YouTube, tout comme nous sommes sûrs que vous avez aussi les mêmes attentes". Cette vidéo étant restée près de six heures en une avant que son auteur ne la supprime devant l'indignation générale, YouTube avait été accusée de complaisance envers l'une de ses stars maison. En l'espace de 16 mois, sa chaîne était déjà passée de 150.000 à 15 millions d'abonnés, selon les données du site spécialisé SocialBlade, et en a encore gagné plus de 400.000 depuis la polémique, pour atteindre mercredi 15,7 millions. "Nous savons que les actions d'un seul créateur peuvent affecter toute la communauté, donc nous aurons bientôt plus de choses à partager sur les mesures que nous prenons pour nous assurer qu'une vidéo comme celle-ci ne sera plus jamais diffusée ". "Il nous a fallu longtemps pour répondre mais nous avons écouté tout ce qui a été dit, assure YouTube sur Twitter".

Articles Liés

Commentaires