Tanitnews

Changement de priorité dans le fil d'actualité — Facebook


"Nous pensons que l'interaction entre les personnes est plus importante que la consommation passive de contenus, " ajoute-t-il, notant que Facebook a été inventé "pour rapprocher les gens ".

Cela devrait donc se traduire par une réduction des contenus de pages (de marques, entreprises ou sites d'actualités) dans le fil d'actualité au profit du contenu des proches et des groupes. Pour y parvenir, Facebook va déterminer les publications autour desquelles l'utilisateur est le plus susceptibles d'interagir avec ses amis, et les faire apparaître plus haut dans son fil.

Pour se démarquer de la concurrence et continuer d'être le réseau social numéro 1, Facebook doit donc faire en sorte que le temps passé par les utilisateurs sur le réseau soit utile et contribue à ce rapprochement. Mais je m'attends également à ce que le temps passé sur Facebook soit plus précieux.

Cette dépendance a de plus été encouragée par Facebook ces dernières années.

Une importante opération policière franco-suisse dans le Haut-Doubs
Les auteurs ont pris la direction de la frontière française", rapporte le Ministère public neuchâtelois ce vendredi. Ils ont ensuite emmené de force la famille jusqu'aux côtes de Biaufond où ils les ont abandonnés.

Facebook a plutôt défrayé négativement la chronique suite à une enquête démontrant qu'un défilement continuel à travers le flux de nouvelles sur Facebook peut être asservissant et mauvais pour le bien-être mental. Ne trouvant pas de solutions pour éradiquer ce phénomène, ou du moins le réduire, le réseau social a décidé de modifier son algorithme, qui privilégiera le contenu des amis et de la famille, au détriment de celui des marques et des entreprises.

La démarche arrive alors que le réseau social a été très critiqué en raison de la grande quantité de fake news qui circulaient sur ses pages.

De plus, la censure de certaines publications, comme la célèbre photo de la fillette brûlée pendant la guerre du Vietnam ou le tableau "L'Origine du monde", a poussé à poser la question du statut du réseau social, désormais plus proche du média que d'une plateforme de publication traditionnelle.

"Nous nous sentons responsables de veiller à ce que nos services ne soient pas seulement amusants à utiliser, mais aussi bons pour le bien-être des gens", a déclaré Mark Zuckerberg jeudi sur sa page Facebook.

Articles Liés

Commentaires