Tanitnews

Euro 2018. La France bat sur le fil la Norvège


Son alter-ego sur l'aile opposée, Michaël Guigou, marquait ensuite le but de la victoire ô combien important dans cet Euro croate.

Ses joueurs pourront donc souffler après cette entrée en matière réussie in extremis contre l'adversaire le plus redoutable de leur groupe. "Il y a deux ans, ça s'est joué au goalaverage particulier". Les hommes de Didier Dinart ont ainsi remporté ce premier choc pour prendre le leadership de la poule B. Face à l'Autriche dimanche (18h15) et à la Biélorussie mardi (18h15), les Bleus devront engranger des points supplémentaires pour arriver en force au Tour principal et bien se positionner dans la course au dernier carré.

Les Français ont pris les choses en main en début de match, portant l'écart à +3 en leur faveur après dix minutes (7-4). Mais les Norvégiens se sont appuyés sur leur défense solide pour revenir au score, grâce notamment à leur gardien Torbjorn Bergerud, auteur de six arrêts en première mi-temps. Ils ont repris l'avantage sur un but rapide en contre-attaque après une perte de balle française à dix minutes de la pause (12-11) et n'ont plus perdu leur avance jusqu'à la mi-temps (17-15).

Le cinéaste victime d'un terrible vol à Paris — Claude Lelouch
Le cinéaste de 80 ans rentrait d'un séjour à la montagne. "J'attends ce miracle", a-t-il expliqué au quotidien. Dans un élan d'espoir, Claude Lelouch a appelé les voleurs de lui restituer ses biens.

Victoire 32-31, et suspense jusqu'au bout, jusqu'à 20 secondes de la fin, jusqu'à ce but marqué par l'Aptésien d'origine, Mickaël Guigou.

"L'équipe de France a un devoir de résultat et ce soir les joueurs ont fait le nécessaire et il faut les féliciter, a poursuivi l'entraîneur des Tricolores".

Articles Liés

Commentaires